Niger

Au Niger, Handicap International travaille à l’amélioration des conditions de vie des réfugiés maliens à Niamey, des personnes handicapées dans l’ensemble du pays, et à la sécurisation des stocks d’armes pour limiter les risques que celles-ci représentent pour la population.

Actions en cours

Afin d’améliorer la situation des personnes handicapées au Niger, Handicap International soutient les organisations qui les représentent. Des formations à destination des autorités locales sont également proposées pour encourager la mise en place de politiques tenant compte des besoins des personnes handicapées, et pour qu’elles puissent jouir des mêmes droits que leurs concitoyens (être représentés, aller à l’école, se déplacer facilement…). Nos équipes accordent une attention particulière à la scolarisation des enfants handicapés, en s’assurant que ceux-ci sont en mesure de se rendre à l’école et qu’ils bénéficient d’un accueil adapté. Grâce à son projet de scolarisation, Handicap International assure l’accès et le maintien sur les bancs de l’école primaire de plus de 3 300 enfants handicapés. Pour assurer la viabilité du projet, l’association a formé et sensibilisé de nombreux acteurs au handicap et à l’éducation inclusive. Parmi eux, 300 directeurs d’école et des enseignants dans 530 écoles.

Handicap International met également son savoir-faire au service des réfugiés maliens qui vivent actuellement à Niamey après avoir fui la sécheresse et les combats dans le Nord du Mali (à partir de l’été 2012). L’association a repris la gestion d’un guichet unique permettant à ces personnes d’être orientées vers les services dont elles ont besoin (santé, éducation…).

Depuis 2016, l’association mène un projet de prévention des risques de retards de développement et de séquelles invalidantes chez les jeunes enfants ayant souffert de malnutrition, grâce à la kinésithérapie et à la stimulation psycho-affective (encouragement des interactions entre les parents et les enfants, stimulation par le jeu, etc.). Le projet prévoit d’aider 10 500 enfants nigériens dans les deux prochaines années.

Enfin, un projet de sécurisation des stocks d’armes et de munitions des forces armées du pays vise à limiter les risques d’accidents. L’association participe à la construction ou à la réhabilitation d’infrastructures de stockage adaptées, tout en facilitant la destruction des armes et munitions obsolètes.

Domaines d’intervention

  • Combattre les discriminations envers le handicap
  • Prévenir les causes de handicap chez l'enfant
  • Insérer les personnes handicapées dans la société
  • Secourir les réfugiés
  • Protéger les populations des risques liés aux armes légères
  • Scolariser les enfants handicapés

Situation du pays

Pays sahélien, le Niger est considéré comme le plus pauvre du monde. Plus de la moitié de la population vit dans un extrême dénuement, avec moins d’un euro par jour…

Le Niger est dans une situation de grande pauvreté. Le pays a connu de nombreux épisodes de rébellions Touaregs qui l’ont encore récemment plongé dans l’instabilité, principalement dans le Nord du pays. La zone nord est également le théâtre d'un banditisme inquiétant, qui touche l'ensemble du Sahel et génère des mouvements de populations fuyant l’insécurité physique, mais aussi alimentaire.

Dans ce contexte déjà difficile, la situation des personnes handicapées est aggravée par d’importantes discriminations et inégalités socioéconomiques. Ces discriminations se traduisent par un accès extrêmement limité à l’éducation, à l’emploi et aux services de santé. En outre, leur participation citoyenne est plus que limitée et leurs besoins spécifiques ne sont pas pris en compte dans les actions de développement.

Quelques chiffres

  • Une équipe composée de 52 personnes.
  • Date d'ouverture du programme : 2006

Le programme ESSPOIR

«Les Enfants malnutris du Sahel sont Stimulés, Protégés, Orientés et Intégrés dans leur communauté devenue plus Résiliente». 

La malnutrition dans la région du Sahel est un problème persistant qui met sous pression les systèmes de santé dans la région. La déficience en minéraux et vitamines clés pourra avoir des conséquences à long terme sur l’individu. L’isolation sociale est encore un autre élément qui met les systèmes socio-économiques sous pression pour le futur.

L’approche d’assistance de ce programme ESSPOIR est conçue pour intégrer des mécanismes de protection et de prévention pour combler les lacunes en termes de réponse aux besoins spécifiques des enfants malnutris, et des familles les plus vulnérables. Le programme contribuera de manière importante à la prévention de toutes les formes d’invalidités chez les enfants à risque, et à la protection des communautés par une approche psychosociale. Le programme met l’accent sur les activités de stimulation, d’éveil et l’appui psychosocial pour tous les enfants suivis dans les centres de santé afin qu’ils récupèrent au niveau émotionnel mais aussi au niveau nutritionnel. De plus, le programme se focalise sur le renforcement des capacités des institutions de santé existantes. Pour avoir une réussite optimale du programme, le programme va travailler sur le renforcement des capacités institutionnelles et promouvoir des échanges régionaux pour apprendre des expériences des autres.

Avec le support du gouvernement belge pour la période Septembre 2015- Septembre 2017 au Mali, Burkina Faso et Niger.
La Coopération Belge au dévelopment

Pour en savoir plus sur nos autres actions et nos principaux bailleurs de fonds