Goto main content

« Nous assistons à un engagement accru en faveur de la réadaptation »

Un an après : le combat pour la réadaptation mondiale

Une femme est assise sur un bloc tandis qu'un physiothérapeute examine sa prothèse de jambe.

En 1986, Kuy Navy a perdu sa jambe droite à cause d'une mine antipersonnel. Depuis 2010, elle est patiente au centre PRC de HI à Kampong Cham au Cambodge et a reçu 7 prothèses et des services de réadaptation. | © T. Mayer / HI

Le 27 mai célèbre le premier anniversaire de l'adoption d'une résolution historique par l'Organisation mondiale de la santé (OMS), soutenue par 194 pays. Cette résolution s'engage à développer et à renforcer la réadaptation dans les systèmes de santé, marquant ainsi un moment historique pour Handicap International.

Aujourd'hui, 2,4 milliards de personnes dans le monde vivent avec des problèmes de santé nécessitant des soins en réadaptation, un nombre en augmentation constante. Cependant, dans de nombreux pays à revenus faibles ou intermédiaires, la moitié de ces personnes n'ont pas accès à ces services essentiels. Ce manque d'accès entraîne des handicaps à long terme pour des millions de personnes, les empêchant de jouer un rôle productif et de participer pleinement à la société, voire aggravant leur condition pour ceux déjà en situation de handicap.

Dans un contexte mondial marqué par les conflits, les catastrophes naturelles et le vieillissement de la population, le manque d'accès à la réadaptation constitue un sérieux problème de santépublique, soulevant des questions cruciales de dignité humaine. La résolution de l'OMS, adoptée au plus haut niveau d'engagement international, énonce neuf actions pour introduire et intégrer la réadaptation dans les systèmes de santé des gouvernements. Elle encourage également l'augmentation du nombre de professionnels de la réadaptation et l'amélioration du financement des services, tout en garantissant un accès adéquat aux aides techniques et une extension de la couverture des soins.

Premier rapport mondial sur la réadaptation

Un an après cette résolution historique, les changements se font déjà sentir. « L'OMS augmente le personnel dédié à la réadaptation au sein de son siège, de ses bureaux nationaux et régionaux » explique Valentina Pomatto, responsable du plaidoyer en faveur du développement inclusif chez Handicap International. « L’agence élabore actuellement une série d'indicateurs pour suivre et évaluer les progrès réalisés par les pays en matière de réadaptation. L'OMS lance les préparatifs du premier rapport mondial sur la réadaptation, il contiendra de nouvelles données sur l'état de la réadaptation dans le monde. »

« Nous assistons à un engagement accru en faveur de la réadaptation. Par exemple, l'Ouganda est sur le point de lancer son plan national de réadaptation. L'Alliance Mondiale pour la Réadaptation, lancée en 2023 et hébergée par l'OMS, compte aujourd'hui plus de 80 membres. Huit programmes de Handicap International sont engagés dans une initiative de plaidoyer pour appeler à la mise en oeuvre de la résolution dans leurs pays respectifs. »

Publié le : 13 mai 2024

Pour aller plus loin

Escalade alarmante de la violence en cours en Cisjordanie Urgence

Escalade alarmante de la violence en cours en Cisjordanie

Déclaration de Handicap International

L'invasion de Rafah exacerbe la catastrophe humanitaire Urgence

L'invasion de Rafah exacerbe la catastrophe humanitaire

Les leaders mondiaux n'agissent pas