Accès direct au contenu

3 - Sitting Bull

Troisième épisode de notre série de l'été sur les pas de Didier Demey

Geronimo

Geronimo | HI

Il ressemble à un Indien d'Amérique du Nord. Des cheveux longs, la peau burinée, un corps athlétique. Et il se met des fils rouges dans les cheveux qui lui font comme des plumes d’un oiseau qui serait vraiment rare. Alors je l’ai surnommé Geronimo. 

Vu qu’il doit faire pas loin de 90 kilos de muscles (même avec une jambe en moins et à 3600 mètres d’altitude), le technicien qui a produit la prothèse a dû faire appel à toute sa magie pour en faire une qui tienne.
 
Geronimo, ce qu’il aime bien c’est de rester assis sans rien dire, en salle de kiné, entre les barres parallèles et de regarder les autres s’affairer autour du lui. Il trouve cela apaisant, je suppose. Il ne me comprend pas quand je lui dis : « Yo, Geronimo, bouge-toi un peu l’arrière train, on t’a pas fait une prothèse en acier trempé pour que tu restes assis sur une chaise… Bouge ou je te rebaptise ‘Sitting Bull’ ». Il ne comprend pas, mais il rit. Et me tire la langue en se grattant le cuir chevelu, comme ça se fait par ici. Puis se remet à faire ses exercices. Si ça se trouve, il me comprend quand même.
 

Publié le : 20 janvier 2021

Pour aller plus loin

Visite royale chez Handicap International
Copyright: A. Bertels - HI

Visite royale chez Handicap International

La reine Mathilde s’est rendue mardi matin dans les bureaux de Handicap International à Bruxelles afin de rencontrer le directeur de l’organisation en Belgique, Erwin Telemans, ainsi que plusieurs collaborateurs. Ils ont échangé avec la souveraine sur le fonctionnement, la vision et les futurs projets de l’organisation dans plus de 60 pays, mais également ceux mis en place en 2020 pour venir en aide aux personnes handicapées durant la pandémie.

Malgré le COVID-19, Sreyoun a pu poursuivre ses séances de réadaptation
© HI
Réadaptation Santé

Malgré le COVID-19, Sreyoun a pu poursuivre ses séances de réadaptation

La crise du COVID-19 n’a pas empêché la mère de Sreyoun et l’équipe de Handicap International de trouver des moyens pour aider la petite fille. La mère de Sreyoun est enchantée de voir sa fille s’épanouir.

Madagascar : protéger les plus vulnérables de la COVID-19
© HI
Prévention Santé

Madagascar : protéger les plus vulnérables de la COVID-19

A Madagascar, Handicap International a adapté de nombreux projets pour venir en aide aux personnes handicapées et leur éviter d’être touchés par la pandémie.