Goto main content

Arrivée de réfugiés soudanais au Tchad : un enjeu pour la logistique humanitaire

Urgence
Tchad

Après huit mois de guerre au Soudan voisin, l'Est du Tchad continue d'accueillir des milliers de réfugiés. Un afflux massif, qui amène les humanitaires à répondre à de nombreux défis logistiques.

Plusieurs personnes se tiennent sous le auvent à l'entrée de l'aérodrome réhabilité.

Août 2023, Adré. Entrée de l’aérodrome d’Adré en cours de réhabilitation par les équipes d’Atlas Logistique. | © HI

Depuis le mois d’avril 2023, le territoire soudanais est le théâtre d’un conflit armé qui déchire le Soudan. Ces affrontements ont éclaté dans tout le pays, principalement dans sa capitale Khartoum et dans la région du Darfour, près de la frontière Est du Tchad1. Au 25 novembre, ce sont près de 451 894 réfugiés qui ont fui la violence et sont arrivés au Tchad. Pour répondre à l’urgence et soutenir les autorités tchadiennes face à l’arrivée massives de réfugiés soudanais et des retournés tchadiens dans les régions du Ouaddaï, du Sila et du Wadi Fira, une équipe d’Atlas Logistique, la division logistique de HI, dans le cadre du la Capacité Européenne de Réponse Humanitaire (EHRC)* est mobilisée à Adré depuis mai 2023. Elle intervient sur les volets génie civil, logistique et accès humanitaire.

Réhabiliter la piste d'atterrissage d'Adré

La route qui rejoint Adré est jonchée de ouadis2 durant la saison des pluies, ce qui amène très souvent au blocage de la circulation des véhicules pendant plusieurs jours et, de fait, au blocage de l’aide humanitaire.
N’étant plus utilisée depuis quelques années, la structure de l’aérodrome d’Adré s’est fortement détériorée. L’unité opérationnelle de HI, Atlas Logistique, et dans le cadre du projet de l’Union Européenne EHRC, a choisi d’agir en premier lieu sur la réhabilitation de la piste d’atterrissage. Ces travaux ont permis de s’assurer une solution de transport plus efficace du personnel humanitaire et plus de flexibilité en cas d'évacuation médicale.

La piste d’atterrissage a ainsi été nettoyée et mise aux normes par des travaux de reprofilage et de compactage de la bande de roulement. Elle a par ailleurs été allongée de 400 mètres, pour un total de 1 200 mètres en longueur et 30 mètres en largeur. En parallèle, une nouvelle canalisation pour drainer les eaux pluviales et garantir la sécurisation de la piste a été créée. Les équipes d’Atlas Logistique ont également défini une aire de manœuvre et de stationnement, permettant le chargement et le déchargement. Enfin des outils de signalisation visuelle ont été mis en place :

  • au sol, avec des balises de visibilité pour indiquer l’emprise de la piste,
  • en hauteur, avec un mât et une manche à air pour indiquer la direction du vent,
  • et à proximité de l’aérodrome.

Après 16 semaines de travaux de réhabilitation, cette piste est terminée et est utilisée pour les vols des services aériens humanitaires des Nations Unies (UNHAS).

Organiser le stockage des fournitures humanitaires

L'évaluation de l'environnement est nécessaire pour comprendre le fonctionnement de la chaîne d'approvisionnement des organisations humanitaires (origine des fournitures, capacité de stockage, destinations finales, etc.), ce qui permet de cartographier les principaux centres et destinations d'approvisionnement, les connexions d'approvisionnement et la capacité de stockage.

L'arrivée continue de nombreux acteurs humanitaires en plus de ceux déjà présents à Adré et dans la région avant le début du conflit, a créé des tensions sur le marché et les activités locales. Les infrastructures de stockage et les terrains disponibles pour l’installation d’unités de stockage sont limités. Spécialisée dans l’acheminement de l’aide humanitaire, l’unité Atlas Logistique a mis en place un service de stockage mutualisé pour tous les acteurs humanitaires en présence.

« Ces espaces nous permettent de réceptionner les chargements de gros camions, en provenance de N’Djamena notamment. Nous déchargeons, stockons et proposons un service de paquetage si besoin. Les marchandises sont ensuite chargées de nouveaux quelques jours ou semaines plus tard pour assurer les activités humanitaires dans la région. Nos partenaires sont satisfaits du service proposé, nous répondons à leurs besoins tout en faisant preuve de flexibilité en cas d’urgence. » ajoute Marvin Vidon, chef de projet stockage chez Atlas Logistique.

Ces trois unités de stockage, d’une superficie de 880m 3, sont mis à la disposition de la communauté humanitaire et permet à la fois d’alléger la pression sur les ressources locales, d’offrir une solution rapide aux organisation déjà présentes ou mettant en place leurs activités et d’absorber une charge de travail importante pour les ONG, notamment dans la réalisation d’activités de paquetage pour faciliter les distributions de l’aide. 

1Situation d’urgence au Tchad au 25 novembre 2023, UNHCR.

2Fleuves qui se remplissent lors des rares et fortes précipitations.

La guerre au Soudan

En avril 2023, une lutte pour le pouvoir oppose deux factions au Soudan : l'armée du gouvernement soudanais (SAF - Sudanese Armed Forces) d'un côté, et un groupe paramilitaire (Rapid Support Forces - RSF) de l'autre. Outre les affrontements violents qui se déroulent dans la capitale, Karthoum, d'autres régions sont également victimes de la violence armée. Plus précisement, des massacres et des nettoyages ethniques se déroulent à nouveau dans la région occidentale du Darfour.

D'après les Nations unies, environ 25 millions de Soudanais ont un besoin urgent d'aide humanitaire. Plus de 7 millions de personnes ont été contraintes de quitter leur foyer, tandis qu'au moins 2 000 vies ont été perdues, bien que ce chiffre semble largement sous-estimé. Le Soudan détient le triste record du plus grand nombre de personnes déplacées dans le monde, la situation est considérée par les Nations unies comme la plus grande crise humanitaire du moment.

 

Publié le : 8 janvier 2024

Pour aller plus loin

Séisme au Maroc : focus sur la réadaptation après la catastrophe
© M. Itouhar / HI
Réadaptation Urgence

Séisme au Maroc : focus sur la réadaptation après la catastrophe

Présent au Maroc depuis 1993, Handicap International œuvre aux côtés de ses partenaires pour apporter une aide en réadaptation aux victimes du séisme ayant frappé le pays en septembre.

“Le nombre de personnes handicapées à Gaza augmentera de manière significative”
© S. Sulaiman / HQ
Urgence

“Le nombre de personnes handicapées à Gaza augmentera de manière significative”

Maria Marelli, kinésithérapeute chez Handicap International, a des missions régulières à Rafah pour soutenir notre équipe.

2,6 millions de personnes ont urgemment besoin d’aide humanitaire au Nord-Kivu
© HI
Réadaptation Santé Urgence

2,6 millions de personnes ont urgemment besoin d’aide humanitaire au Nord-Kivu

Face à l’escalade de la violence et à l’insécurité au Nord-Kivu, les besoins humanitaires des populations croissent de jour en jour. Handicap International déploie des activités pour apporter une aide d’urgence.