Accès direct au contenu

De nouvelles sources de revenus pour les victimes de catastrophes naturelles au Sri Lanka

Urgence
Sri Lanka
Suite au passage du cyclone Roanu en mai 2016 et aux inondations qui ont frappé le Sri Lanka fin 2015, des milliers de Sri Lankais avaient perdus leur source de revenus. Handicap International les a aidés à retrouver des moyens de subsistance.
Un membre de l'équipe d'aide de Handicap International parle avec une Sri Lankaise en sari jaune, vue de dos.

Suite au passage du cyclone Roanu en mai 2016 et aux inondations qui ont frappé le Sri Lanka fin 2015, des milliers de Sri Lankais avaient perdus leur source de revenus. Handicap International les a aidés à retrouver des moyens de subsistance.

Les pluies diluviennes qui se sont abattues sur les provinces du nord et de l’est du Sri Lanka en novembre 2015, suivies par le passage du cyclone Roanu, qui a frappé 22 des 25 districts en mai 2016, ont entrainé de nombreuses inondations et glissements de terrain. Perte de biens matériels, destruction de maisons, déplacement de population dans des abris temporaires.

Plus de 350 000 personnes ont été affectées par ces catastrophes. Parmi elles, des enfants, des femmes, des personnes âgées et handicapées ont été particulièrement vulnérables face aux maladies et au manque d’accès à l’alimentation.

6.500 personnes soutenues

Avec le soutien de ECHO [1], le service de la Protection civile et de l’Aide humanitaire de la Commission européenne, Handicap International est venue en aide à 2 000 ménages (environ 6 500 personnes), qui ont reçu un soutien financier leur permettant notamment d’acheter de la nourriture ou de relancer une activité génératrice de revenus. L’association a également orienté plus de mille ménages vers le gouvernement sri lankais, afin qu’ils puissent obtenir un appui pour un accès à un logement et à la protection sociale. 

Cette intervention d’urgence complète le travail de préparation aux risques de catastrophes naturelles mené par Handicap International, qui vise à permettre aux personnes les plus fragiles de se préparer et de se protéger face aux désastres, fréquents au Sri Lanka.   

Vous voulez aider Handicap International dans son travail de prévention et contribuer à épargner des vies en cas de catastrophe naturelle ? Cliquez ici et faites un don.

[1] En collaboration avec le ministère des Affaires étrangères du G-D de Luxembourg (MoFa), le Programme alimentaire mondial (PAM) et la ville de Gand.

Pour aller plus loin

Haïti: l'intervention de HI suite au séisme, dix ans après
© Davide Preti/HI
Réadaptation Urgence

Haïti: l'intervention de HI suite au séisme, dix ans après

Haïti n’a pas été épargnée au cours de ces 10 dernières années. À un tremblement de terre dévastateur, suivi d’un terrible ouragan en 2016, s’ajoute une grande instabilité politique qui paralyse encore le pays aujourd’hui. En 2010, HI a déployé en Haïti l’une de ses plus grandes interventions d’aide humanitaire. Elle apporte encore aujourd’hui une contribution majeure au renforcement du réseau local de réadaptation physique.   

 

HI soutient les victimes de la guerre
© HI
Réadaptation Urgence

HI soutient les victimes de la guerre

Après un bombardement au Nord du Yémen, Abdulrahmam a eu le bras droit fracturé avec des lésions vasculaires qui ont entraîné une gangrène. Il a dû être amputé. HI est à ses côtés.

Food for peace : distribution de nourriture au Kasaï
© John Wessels/HI
Urgence

Food for peace : distribution de nourriture au Kasaï

Pendant deux ans, les équipes de Handicap International (H.I.) ont distribué une aide alimentaire à la population du Kasaï, en République démocratique du Congo. Entre le 1er août 2017 e le 31 août 2019, H.I a donné des rations comprenant deux sacs de farine de maïs (27 kg/sac), un sac de haricots, une boîte d'huile et un sac de sel à 92 549 personnes à Demba et Dimbelenge, deux régions de la province du Kasaï.