Goto main content
 
 

Des béquilles qui changent la vie

Insertion
République démocratique du Congo
Depuis qu’il bénéficie de béquilles adaptées, Raphaël peut se déplacer beaucoup plus facilement et de façon plus autonome. Il peut même se rendre à l’école tout seul !
Raphaël sur le chemin de l’école inclusive de Selembao, RDC.

Raphaël sur le chemin de l’école inclusive de Selembao, RDC. | © T. Freteur / HI

Raphaël a 12 ans et vit dans la commune de Selembao, à Kinshasa en RDC. Raphaël est né avec une malformation à la naissance, une ostéogénèse imparfaite, ou la maladie des os de verre. Cette maladie génétique entraîne une fragilité des os et des fractures à répétition. Il y a quelques années, un de ses copains est tombé à vélo et a cogné l’une de ses jambes. Ce simple choc a entraîné une fracture.
Plus tard, après une chute en marchant, Raphaël s’est cassé l’autre jambe. La famille n’ayant pas les moyens de payer une opération, ses jambes n’ont pas été soignées correctement. HI a pris en charge Raphaël en 2018, après que sa maman a assisté à une séance de sensibilisation dans une des écoles inclusives de Selembao. Avant, Raphaël se déplaçait avec « un simple bâton » qui n’était pas adapté. Les béquilles adaptées fournies par HI lui permettent aujourd’hui de se déplacer beaucoup plus facilement et de se rendre seul jusqu’à l’école.

Une histoire hors du commun

Raphaël, chez lui, avant de prendre le chemin de l’école. © T. Freteur / HIRaphaël est né dans la province du Congo-Central, en RDC. Jusqu’à ses 4 ans, il n’avait aucune difficulté pour marcher. Mais un jour, l’un de ses amis qui roulait à vélo est tombé et a percuté l’une de ses jambes. Elle se fractura sur le coup.

Très vite, Raphaël fut emmené à l’hôpital le plus proche. « Nous avons emmené Raphaël à l’hôpital, mais nous n’avions que peu de moyens donc nous n’avons pas pu payer l’opération dont il avait besoin », nous explique Félie, sa maman. « Les médecins n’ont fait qu’appliquer des baumes sur sa jambe pour calmer la douleur. »

Selembao est l’une des communes les plus pauvres de Kinshasa. C’est en 2017 que Raphaël et sa famille ont quitté la province du Congo-Central pour venir s’y installer. Peu après le déménagement, c’est l’autre jambe qui se fracturait. Raphaël était tombé en marchant. Ses deux jambes ont donc été blessées et n’ont pas été soignées correctement.

Avant que HI ne lui fournisse des béquilles, le jeune garçon se déplaçait avec un bâton en bois qui n’était pas du tout adapté. Raphaël était donc très heureux de bénéficier d’une aide technique à la mobilité adaptée à ses besoins.

« Les béquilles sont géniales. Le bâton que j’utilisais avant me demandait beaucoup plus de force pour me déplacer. Maintenant, je peux aller seul jusqu’à l’école. Je fais parfois des petites pauses sur le chemin, mais ça ne me prend pas beaucoup de temps pour y arriver. »

Son cours préféré à l’école ? C’est le cours d’éducation à la citoyenneté. Raphaël n’a que 12 ans mais est déjà très intéressé par les questions de société et le vivre ensemble. Pour lui, c’est important de respecter les autres. Il raconte aussi qu’il aime bien utiliser son téléphone et prendre des photos. D’ailleurs, plus tard, quand il sera grand, il veut devenir journaliste ! Il rêve d’étudier le journalisme en Belgique.

Raphaël, chez lui, avant de prendre le chemin de l’école. © T. Freteur / HIHI a pris en charge Raphaël en 2018, après que Félie a assisté à une séance de sensibilisation donnée par l’association dans une des écoles inclusives de Selembao. Elle dit toute sa reconnaissance et à quel point elle était heureuse, à l’époque, d’apprendre que Raphaël allait pouvoir être inscrit à l’école et rejoindre les autres enfants de son âge.

HI intervient dans la région pour rendre les écoles inclusives, fournir des aides techniques à la mobilité aux plus vulnérables et soutenir les soins de réadaptation dans les centres de santé et hôpitaux. Un suivi particulier est accordé aux personnes qui bénéficient de ces aides. Par exemple, Passion qui est kinésithérapeute chez HI, rend visite à Raphaël une fois par mois, notamment pour vérifier l’état d’usure de ses béquilles et lui en fournir de nouvelles au besoin.

Publié le : 18 janvier 2023
Where your support helps

Contactez-nous

Relations presse

Aidez-nos
équipes

Pour aller plus loin

Au Laos, Handicap International accompagne 200 enfants autistes sur le chemin de l'école
© V. Teppalath / HI
Insertion Santé

Au Laos, Handicap International accompagne 200 enfants autistes sur le chemin de l'école

Handicap International soutient l’inclusion d’enfants présentant des troubles du développement, dont l’autisme, dans les provinces de Champasak et Houaphan.

2,6 millions de personnes ont urgemment besoin d’aide humanitaire au Nord-Kivu
© HI
Réadaptation Santé Urgence

2,6 millions de personnes ont urgemment besoin d’aide humanitaire au Nord-Kivu

Face à l’escalade de la violence et à l’insécurité au Nord-Kivu, les besoins humanitaires des populations croissent de jour en jour. Handicap International déploie des activités pour apporter une aide d’urgence.

Améliorer les moyens d’existence pour renforcer la résilience des communautés au Vénézuéla
© M. Campos / HI
Insertion

Améliorer les moyens d’existence pour renforcer la résilience des communautés au Vénézuéla

Avec l’extension de leur élevage de poules et de poissons, Walter et sa famille ont amélioré leur quotidien et contribué à la stabilité économique de leur communauté.