Accès direct au contenu

Des lunettes, ça change une vie !

Insertion Santé
Mali
Quand on ne voit pas bien, on doit porter des lunettes. C'est évident pour nous, mais ça ne l'est pas au Mali. Et ne pas porter de lunettes peut avoir de conséqueces encore plus importantes que de voir flou. 
Des enfants maliens leurs lunettes sur le nez derrière leur banc d'école

Quand on ne voit pas bien, on doit porter des lunettes. C'est évident pour nous, mais ça ne l'est pas au Mali. Et ne pas porter de lunettes peut avoir de conséqueces plus importantes qu'on ne le pense à première vue.

Si votre enfant se plaint de ne pas pouvoir lire au tableau quand il est assis en classe, vous prendrez probablement rendez-vous chez un ophtalmologue avant de vous rendre chez l'opticien. Pouvoir suivre les cours sans pouvoir lire ce qui est écrit au tableau, ce n'est pas simple, en effet.

Mais ce n'est pas évident partout dans le monde. C'est notamment le cas au Mali où les parents d'enfants ayant des problèmes de vue ne consultent pas de spécialiste, soit parce qu'ils n'ont pas connaissance du problème de leur enfant, soit parce qu'ils n'ont pas les moyens financiers de payer une consultation. Et cela a bien d'autres conséquences pour les enfants, pas seulement d'avoir des yeux fatigués et une vue floue. Les enfants malvoyants qui éprouvent des difficultés à lire au tableau ou à prendre note dans leur cahier ont souvent de mauvais résultats et un parcours scolaire plus difficile.

Le grand test de la vue

C'est pourquoi Handicap International a organisé tout spécialement des contrôles de la vue dans douze écoles du Mali pour plus de 2000 élèves âgés de six à quatorze ans. Le résultat : cinquante-deux paires de lunettes ont été distribuées à tous ceux chez qui l'on a diagnostiqué une myopie ou une presbytie. Ces contrôles de la vue et l'achat des lunettes par Handicap International ont permis à ces enfants de pouvoir voir et lire correctement de nouveau. Et surtout : de pouvoir étudier mieux que jamais !

Pour aller plus loin

COVID-19 : une crise mondiale et globale
HI
Prévention Santé

COVID-19 : une crise mondiale et globale

Combien de personnes sont ou vont être touchées par le COVID-19 dans les pays d’intervention de Handicap International ? Difficile d’avoir des chiffres exacts. Ce qui est certain, c’est que la crise touche les plus vulnérables et aggrave les situations déjà problématiques.

Népal : maintenir les séances de réadaptation malgré l’épidémie
© HI
Réadaptation Santé

Népal : maintenir les séances de réadaptation malgré l’épidémie

Le Népal est également touché par l’épidémie de Covid-19. Parce qu’il est essentiel d’éviter une rupture dans le processus de soins, Handicap International a continué de mener des séances de réadaptation auprès des personnes qui en avaient besoin, en respectant les mesures sanitaires.

Le Covid-19 à travers le regard d’expatriés belges
© HI
Santé

Le Covid-19 à travers le regard d’expatriés belges

Comment se portent les autres pays pendant la crise de Coronavirus ? Nous avons posé la question à trois de nos employés belges à l'étranger : Virna Marchesin, responsable de nos actions à Cuba, Martin Jacobs, expert en réhabilitation technique au Vietnam, et Youri Francx, coordinateur de nos opérations en Ouganda.*