Accès direct au contenu

Février - Une chaise roulante pour Angel

Urgence
Philippines
Angel et sa famille avaient été victimes du typhon Washi, aux Philippines, à la fin 2011. Deux mois plus tard, elle retrouve le sourire grâce à l’aide apportée par l’équipe de Handicap International.  
photo of Angel, une fille de 10 ans atteinte d'infirmité motrice cérébrale

Durant le typhon Washi, Angel Khay Acido, une fille de 10 ans atteinte d'infirmité motrice cérébrale, a été épargnée par les inondations et hélitreuillée de chez elle avec ses frères et ses sœurs. Handicap International lui a fourni une chaise roulante et une chaise percée.

Angel KhayAcido, une fille de 10 ans atteinte d'infirmité motrice cérébrale, fut dirigée vers un centre sanitaire privé de Nazareth à Cagayan de Oro pour y recevoir des traitements. Malheureusement, ces traitements durent être interrompus pour des raisons financières. Elle vit désormais avec ses parents et ses trois frères et sœurs.

Angel avait réussi à échapper aux destructions causées par la tempête tropicale Washi, également connue sous le nom de Sendong. Alors que sa maison familiale était sur le point d'être totalement inondée, Angel Khay fut hélitreuillée avec ses frères et ses sœurs depuis le toit de sa maison. Par chance, Angel et les autres membres de sa famille ont tous survécu à cette tragédie.

La famille prévoit (si elle en a les moyens) de continuer les séances de traitement pour Angel et de l'inscrire dans un centre éducatif spécialisé (SPED). La famille d'Angel Khay est très reconnaissante envers Handicap International pour la chaise roulante et la chaise percée, car elles apporteront un vrai confort de vie à leur petit ange.
 

Pour aller plus loin

Yémen, toute une génération blessée à vie Mines et autres armes Réadaptation Urgence

Yémen, toute une génération blessée à vie

Depuis le début du conflit au Yémen, Handicap International a pris en charge plus de 3 000 victimes d’armes explosives, dont 850 victimes de mines et de restes explosifs de guerre. Presque tous présentent des handicaps résultant de leurs blessures et auront besoin d’un suivi spécifique à vie. L’association est profondément préoccupée par les obstacles multiples aux interventions humanitaires et à l’accès aux populations. Thomas Hugonnier, directeur des opérations pour l'organisation au Moyen-Orient, témoigne de la situation dans le pays.

Face au Covid-19, les équipes de HI restent actives
© Patrick Meinhardt / HI
Santé Urgence

Face au Covid-19, les équipes de HI restent actives

Alors que l’Europe constitue désormais l'épicentre de la pandémie de coronavirus, le virus continue de se propager à travers la planète, semant le désarroi le plus total. Le nombre de personnes atteintes augmente chaque jour. Face à cette situation inédite et dramatique, Handicap International prend des mesures exceptionnelles pour protéger ses équipes tout en préservant ses capacités opérationnelles.

« Avec Olivier, le psychologue de HI, je me sens ‘à l’aise’ »
© Patrick Meinhardt/HI
Réadaptation Santé Urgence

« Avec Olivier, le psychologue de HI, je me sens ‘à l’aise’ »

Héritier, 23 ans, était capitaine d’une équipe de pêcheurs au Sud Kivu (République démocratique du Congo). Attaqué chez lui en pleine nuit, blessé au bras, il suit aujourd’hui des séances avec Noela, kiné de HI, qui l’aide à retrouver l’usage de son bras et de sa main. Il voit aussi Olivier, un psychologue avec qui  il se sent « à l’aise ».