Goto main content

Gaza: une crise dans la crise

Urgence
Palestine

Sharaf Al Faqawi et Haytham Abusabet, membres de l’équipe HI à Gaza, décrivent leur quotidien depuis l’escalade du conflit.

le personnel et les bénévoles de HI organisent des activités récréatives pour les enfants dans un abri de l'UNRWA, à Khan Younès ouest, une ville du sud de la bande de Gaza. Octobre 2023..

le personnel et les bénévoles de HI organisent des activités récréatives pour les enfants dans un abri de l'UNRWA, à Khan Younès ouest, une ville du sud de la bande de Gaza. Octobre 2023.. | © HI

Les attaques du Hamas et les représailles israéliennes ont un impact dévastateur sur les civils. Sur les 1,4 million de personnes déplacées dans la bande de Gaza, près de 580 000 sont hébergées dans 150 abris d'urgence désignés par l'UNRWA. Présente en Palestine depuis 1996, HI répond à l'urgence. Sharaf Al Faqawi et Haytham Abusabet font partie de notre équipe à Gaza.

Un quotidien suspendu

En temps normal, Sharaf Al Faqawi et Haytham Abusabet, respectivement responsable régional et agent technique chargé de l'appui économique pour HI à Gaza, avaient des journées plutôt ordinaires : s’occuper de leurs familles, travailler auprès des populations les plus vulnérables (réadaptation, accès à l’éducation, accès aux besoins de base…), retrouver leurs amis en fin de journée pour des moments de partage… Depuis le 8 octobre dernier, tout est suspendu. Désormais l’urgence est d’évaluer les besoins des personnes déplacées et surtout répondre à leurs besoins essentiels : kits d’urgence et distribution d’appareils d’aide à la mobilité, soutien psychosocial, protection et préparation aux conflits, éducation aux dangers des restes explosifs…

Des appels au secours quotidiens

Les civils ne sont plus en mesure d'accéder aux besoins de base, comme la nourriture, l'eau potable, l'électricité ainsi que les services de santé. Les personnes handicapées et celles souffrant de maladies chroniques sont particulièrement affectées par la situation.  

Les familles ont fui leur domicile dans la précipitation laissant tout derrière elles… Une situation désastreuse, notamment pour les personnes handicapées ou souffrant de maladies chroniques qui ont dû abandonner leurs appareils d'assistance et leurs traitements médicaux. C'est le cas d'un enfant de 3 ans, qui souffre d'une paralysie cérébrale, nous raconte Haytham Abusabet. Sa famille a dû évacuer sa maison en laissant son appareil d'assistance chez eux. L’enfant a subi de nombreux cycles de spasmes musculaires au cours des derniers jours car il n'a pas les médicaments nécessaires.

Faire face à cette situation, une fatalité

Sharaf Al Faqawi nous explique que les gens sont exténués, et que c’était déjà le cas avant l'escalade du conflit. Il n'y avait déjà presque plus de ressources. Les adultes s'abstiennent ou réduisent leur portion pour assurer les besoins alimentaires de leurs enfants, et parfois même, ils ne mangent pas pendant une journée entière.

« Je ne sais pas s'ils font face à cette situation ou si c'est juste quelque chose qu'ils sont forcé de faire. »

HI appelle toutes les parties au conflit à cesser d'utiliser des armes explosives dans les zones densément peuplées telles qu'Israël et les Territoires palestiniens occupés. HI soutient également #CeasefireNow, un appel ouvert à un cessez-le-feu immédiat dans la bande de Gaza et en Israël afin d'éviter une catastrophe humanitaire et de nouvelles pertes de vies innocentes et de garantir que l'aide humanitaire puisse être acheminée rapidement et en toute sécurité.

Publié le : 26 octobre 2023

Pour aller plus loin

7 choses à savoir sur le conflit au Soudan
© M. Degue Mohassingar / HI
Prévention Urgence

7 choses à savoir sur le conflit au Soudan

Le 15 avril 2023 un conflit armé a éclaté au Soudan. Dès le mois de mai 2023, Handicap International s'est mobilisé à l'Est du Tchad pour soutenir et prendre en charge les réfugiés soudanais fuyant la violence.

Séisme au Maroc : focus sur la réadaptation après la catastrophe
© M. Itouhar / HI
Réadaptation Urgence

Séisme au Maroc : focus sur la réadaptation après la catastrophe

Présent au Maroc depuis 1993, Handicap International œuvre aux côtés de ses partenaires pour apporter une aide en réadaptation aux victimes du séisme ayant frappé le pays en septembre.

“Le nombre de personnes handicapées à Gaza augmentera de manière significative”
© S. Sulaiman / HQ
Urgence

“Le nombre de personnes handicapées à Gaza augmentera de manière significative”

Maria Marelli, kinésithérapeute chez Handicap International, a des missions régulières à Rafah pour soutenir notre équipe.