Goto main content

Haïti : Plus de 16 tonnes de matériel acheminées par avion

Urgence
Haïti

Après le séisme du 14 aout, H.I. a prélevé plus de 16 tonnes de matériel sur ses stocks d’urgence de Dubaï, qui sont acheminées vers Port-au-Prince

Le stock humanitaire de HI à Dubaï

Le stock humanitaire de HI à Dubaï | © Archives / HI

Hub logistique

Plusieurs tonnes de matériel sont en cours d’acheminement depuis la base logistique de Dubai, afin de venir en aide aux personnes les plus touchées par le séisme du 14 août. La catastrophe a fait plus de 2 200 victimes, plus de 12 000 blessés. Et les besoins sont immenses, plus de 650 000 personnes ont besoin d’aide humanitaire.

H.I. a donc décidé de mobiliser ses stocks d’urgence qui se trouvent sur le hub logistique de Dubai, afin d’apporter un soutien conséquent à des centaines de familles. 1 500 kits d’hygiène sont en train d’être transportés vers Haïti.

Ils contiennent notamment des

  • serviettes,
  • brosses à dent,
  • savons…

De quoi permettre à 1 500 familles parmi les plus vulnérables de conserver un niveau d’hygiène correct, malgré des conditions de vie très dégradées.

Des bidons pour transporter de l’eau, des tablettes de purification font aussi partie de ce fret humanitaire.

Pont aérien humanitaire

H.I. acheminera également des fauteuils roulants, des béquilles, des déambulateurs, des cannes blanches… Tout ce qui peut permettre à des personnes qui ont perdu leurs aides à la marche de se déplacer de nouveau. Ce matériel pourra servir également aux personnes blessées prises en charge dans les hôpitaux haïtiens.

Au total plus de 16 tonnes de matériel sont transportées par le pont humanitaire aérien financé par ECHO. La coordination des différentes organisations s’est faite par le Réseau Logistique Humanitaire (RLH). Elle a permis de mutualiser l’opération afin d’intervenir rapidement à Haïti.

Publié le : 14 septembre 2021

Pour aller plus loin

Haïti : Un mois après le séisme
© R.CREWS/ HI
Urgence

Haïti : Un mois après le séisme

Un mois après un tremblement de terre a dévasté le sud-ouest d'Haïti, les besoins humanitaires restent immenses. La catastrophe a fait plus de 2 000 morts et mis 650 000 personnes dans le besoin.

« Tout a changé avec ma blessure »
© P.Poulpiquet/Handicap International
Urgence

« Tout a changé avec ma blessure »

Hozeifa a été blessé en 2016, lors d’un bombardement à Idlib, en Syrie. Désormais paraplégique, il vit dans une tente avec le reste de sa famille au Liban. Handicap International aide Hozeifa à s’adapter à sa nouvelle situation avec des sessions de soutien psychologique et de kinésithérapie.

« J’avais l’impression de vivre un cauchemar »
© P.Poulpiquet/Handicap International
Urgence

« J’avais l’impression de vivre un cauchemar »

Mayada, 48 ans, vient de la banlieue de Damas, en Syrie. En 2014, lorsqu’une bombe est tombée sur sa maison, elle a perdu son mari et sa fille. Elle-même a été blessée et a dû être amputée. Au Liban, où elle est réfugiée depuis deux ans, Mayada a été appareillée d’une prothèse par Handicap International.