Goto main content

Ismail, victime d’une mine anti-personnel, se tient à nouveau debout

Insertion Mines et autres armes Réadaptation
Liban

Ismail a perdu ses deux jambes lors de l’explosion d’une mine quand il avait 14 ans. Handicap International lui apprend à marcher avec ses nouvelles prothèses.

Ismail est heureux d’avoir reçu ses nouvelles prothèses

Ismail est heureux d’avoir reçu ses nouvelles prothèses | © HI

Après une explosion de mine en 2014, Ismaël a dû être amputé des deux jambes au-dessus du genou. Sa vie a basculé et il s’est senti exclu. Des prothèses adaptées sont cruciales pour l’autonomie et les activités du quotidien.


La dernière paire de prothèses qu’Ismail utilisait n’était plus adaptée. Aujourd'hui, il a 17 ans. On grandit beaucoup pendant l'adolescence. Ses anciennes prothèses étaient devenues trop petites et ne correspondaient plus à sa taille. Il fallait les changer…


« Des prothèses trop petites peuvent entrainer une gêne et des complications importantes, empêchant Ismail de se déplacer de manière autonome », explique la kinésithérapeute de HI »,

Rana Al Adbel.


Les équipes de réadaptation de Handicap International ont évalué son l’état physique et fourni de nouvelles prothèses, adaptées à sa taille, pour qu’il puisse continuer à marcher et vivre normalement.


Vivre dignement

La famille d’Ismail se compose de deux parents et six enfants âgés de cinq à vingt-sept ans. Ils vivent dans une zone rurale très isolée et inaccessible.

Ils sont directement touchés par la pandémie COVID-19 car ils n’ont plus les moyens d’acheter les produits de première nécessité, notamment la nourriture, dont ils ont besoin.

Ismail ne souhaite pas retourner vivre en Syrie car la situation est toujours instable et dangereuse dans sa région d’origine.

Il aimerait suivre une formation et trouver un emploi stable.


« Je veux gagner de l’argent pour permettre à ma famille de vivre dignement »,

affirme-t-il.

 

Publié le : 13 novembre 2020

Pour aller plus loin

Une chaise roulante qui fait toute la différence
© T. Freteur / HI
Insertion

Une chaise roulante qui fait toute la différence

Daïsane est née avec les pieds bots. Depuis que HI lui a fourni une chaise roulante adaptée, elle peut se déplacer en toute autonomie et profiter de la récréation avec les autres enfants de sa classe.

Pouvoir mettre deux chaussures, enfin !
© T. Freteur / HI
Réadaptation Santé

Pouvoir mettre deux chaussures, enfin !

Suite à un incendie quand il était petit, Dieudonné a été amputé d’une jambe. Après avoir reçu une nouvelle prothèse grâce au soutien de Handicap International, il réapprend à marcher et commence même à jouer au foot.

 Mahamat va enfin à l’école
© HI
Insertion

Mahamat va enfin à l’école

Au camp de réfugiés de Kousseri, au Lac Tchad, Mahamat décide que son handicap ne sera pas un frein pas à poursuivre sa scolarisation.