Accès direct au contenu

Haïti : HI forme des kinés en réadaptation d'urgence pour s’occuper des blessés du séisme

Réadaptation Urgence
Haïti

L'équipe d'urgence de Handicap International a entamé un processus de formation de kinésithérapeutes qui viendront renforcer les hôpitaux locaux et un centre de rééducation aux Cayes, en Haïti.

La spécialiste réadaptation de HI Virginie Duclos forme 6 kinésithérapeutes pour venir en aide aux blessés du tremblement de terre du 14 août 2021

La spécialiste réadaptation de HI Virginie Duclos forme 6 kinésithérapeutes pour venir en aide aux blessés du tremblement de terre du 14 août 2021 | © R. Crews / HI

Cette semaine, H.I. a commencé à former 7 kinésithérapeutes et un assistant en rééducation d'urgence pour renforcer les hôpitaux locaux et le centre de rééducation des Cayes (Haïti).

Les kinésithérapeutes nouvellement recrutés avaient déjà reçu la formation appropriée pour répondre aux besoins de réadaptation en temps normal, la plupart d'entre eux ayant été formés par H.I. dans le passé. Pour faire face aux conséquences du tremblement de terre qui a frappé le sud d'Haïti le 14 août dernier, les sessions seront axées sur le travail dans un contexte d'urgence. Elles se poursuivent tout au long de la semaine, alors que les physiothérapeutes traiteront simultanément des patients blessés dans les structures médicales locales.

Les objectifs de la formation sont, entre autres, les suivants :

  • Mettre en œuvre une approche fonctionnelle et renforcer la capacité fonctionnelle des installations.
  • Identifier, utiliser et ajuster les aides techniques et de mobilité (béquilles, déambulateurs…) en fonction de leur disponibilité et de leur application.
  • Donner la priorité aux soins urgents dans un contexte d'urgence et identifier les signaux d’alerte pour prévenir les dommages et les complications.
  • Mettre en œuvre les meilleures pratiques et partager l'expertise.
  • Pratiquer les premiers secours psychologiques pour les patients ayant besoin d'un soutien immédiat en matière de santé mentale.

À l'issue de la formation, les participants seront en mesure d'identifier et de soigner rapidement les patients à risque, tout en prévenant les complications ou tout dommage à long terme, et en veillant à ce que les patients soient informés des prochaines étapes adaptées dans leur processus de guérison.

En formation de rééducation en situation d'urgence par HICes concepts sont mis en place par le biais de discussions théoriques, d'études de cas et d'activités interactives, parallèlement au travail quotidien de renforcement des équipes médicales dans trois établissements différents. Au début, l'équipe sera supervisée par les spécialistes de la réadaptation d'urgence de H.I., dans l'espoir que les kinésithérapeutes soient bientôt autonomes dans leurs activités d'urgence pour développer un soutien de réadaptation à long terme pour la communauté.

 

 

 

 

 

Publié le : 14 septembre 2021

Pour aller plus loin

Haïti : Un mois après le séisme
© R.CREWS/ HI
Urgence

Haïti : Un mois après le séisme

Un mois après un tremblement de terre a dévasté le sud-ouest d'Haïti, les besoins humanitaires restent immenses. La catastrophe a fait plus de 2 000 morts et mis 650 000 personnes dans le besoin.

« Tout a changé avec ma blessure »
© P.Poulpiquet/Handicap International
Urgence

« Tout a changé avec ma blessure »

Hozeifa a été blessé en 2016, lors d’un bombardement à Idlib, en Syrie. Désormais paraplégique, il vit dans une tente avec le reste de sa famille au Liban. Handicap International aide Hozeifa à s’adapter à sa nouvelle situation avec des sessions de soutien psychologique et de kinésithérapie.

« J’avais l’impression de vivre un cauchemar »
© P.Poulpiquet/Handicap International
Urgence

« J’avais l’impression de vivre un cauchemar »

Mayada, 48 ans, vient de la banlieue de Damas, en Syrie. En 2014, lorsqu’une bombe est tombée sur sa maison, elle a perdu son mari et sa fille. Elle-même a été blessée et a dû être amputée. Au Liban, où elle est réfugiée depuis deux ans, Mayada a été appareillée d’une prothèse par Handicap International.