Accès direct au contenu

Indonésie: soutenir les victimes du tsunami

Urgence
Indonésie
Après le tsunami qui a violemment frappé le centre de l’archipel d’Indonésie le 28 septembre, faisant plus de 1200 morts, Handicap International se mobilise pour identifier les besoins des victimes. Répondant à l'appel à l'aide internationale émis le 1er octobre par l'Indonésie, l'organisation démarre une évaluation avec le soutien de ses partenaires locaux.

Après le tsunami qui a violemment frappé le centre de l’archipel d’Indonésie le 28 septembre, faisant plus de 1200 morts, Handicap International (HI) se mobilise pour identifier les besoins des victimes. Répondant à l'appel à l'aide internationale émis le 1er octobre par l'Indonésie, l'organisation démarre une évaluation avec le soutien de ses partenaires locaux.

Plus de 1200 personnes ont perdu la vie et des milliers ont besoin d’une aide d’urgence, après qu’un séisme de magnitude 7.5 puis un tsunami de près de 6 mètres de haut aient frappé la région de Sulawesi. «  Plus de 15,000 personnes ont été déplacées, rien que dans la ville de Palu et 200 000 personnes ont besoin d'une assistance humanitaire », alerte Florence Daunis, directrice des opérations chez HI.

Les partenaires indonésiens de HI vont se rendre sur place pour évaluer les besoins des personnes affectées par la catastrophe. "Pour l'instant, l'électricité et les réseaux d'eau courante restent coupés et les points de distribution sont trop rares. Dans ces circonstances, les risques d'épidémie sont importants et sans aide adaptée, le nombre de victimes pourrait augmenter" ajoute Fanny Mraz, responsable des actions d'urgence.

Outre la réponse intiale pour couvrir les besoins vitaux des personnes déplacées, l'ONG s'attend à faire face à de nombreux blessés, ayant besoin de soins médicaux et de réadaptation en urgence.

Les urgentistes de l’association sont prêts à être envoyés en renfort pour évaluer plus précisément les besoins en appareillage (prothèse) et kinésithérapie d’urgence des victimes." Il sera également important de pouvoir proposer un soutien psychosocial. Lors de ce type de catastrophes, les traumatismes psychologiques sont courants" précise Florence Daunis.

Présente dans le pays depuis 2005, HI y soutient de manière régulière les victimes de catastrophes naturelles. Ses membres organisent des ateliers de prévention des désastres et des ateliers visant à améliorer la résilience des communautés.

Handicap International est membre du Consortium 12-12 pour les actions d'urgence.

 

Pour aller plus loin

Sous-munitions : des armes faites pour provoquer des massacres
© D. Kremer / HI
Mines et autres armes Urgence

Sous-munitions : des armes faites pour provoquer des massacres

Publié cette semaine, le rapport 2020 de l’Observatoire des sous-munitions révèle que de nouvelles attaques utilisant des armes à sous-munitions ont continué à se produire en Syrie en 2019. Les victimes sont toujours des civils, indique le rapport. Les utilisations récentes dans la guerre Arménie-Azerbaïdjan montrent que le combat pour éradiquer cette arme est loin d'être terminé.

HI aide les Vénézuéliens réfugiés en Colombie durant l’épidémie Covid-19
© Coalición LACRMD
Réadaptation Santé Urgence

HI aide les Vénézuéliens réfugiés en Colombie durant l’épidémie Covid-19

Face à la crise du covid-19, HI apporte un soutien aux vénézuéliens réfugiés en Colombie, pays qui compte près d’un million de personnes contaminées. Les conséquences de l’épidémie sont dramatiques.

 

Guerre dans le Haut-Karabakh : les bombardements sur les zones peuplées doivent cesser
Copyright Google Maps
Mines et autres armes Urgence

Guerre dans le Haut-Karabakh : les bombardements sur les zones peuplées doivent cesser

Alors que les violences se poursuivent dans le Haut-Karabakh, les deux parties au conflit utilisent des armes explosives lourdes dans les zones peuplées, mettant la vie des civils en grave danger.