Accès direct au contenu

Indonésie: soutenir les victimes du tsunami

Urgence
Indonésie
Après le tsunami qui a violemment frappé le centre de l’archipel d’Indonésie le 28 septembre, faisant plus de 1200 morts, Handicap International se mobilise pour identifier les besoins des victimes. Répondant à l'appel à l'aide internationale émis le 1er octobre par l'Indonésie, l'organisation démarre une évaluation avec le soutien de ses partenaires locaux.

Après le tsunami qui a violemment frappé le centre de l’archipel d’Indonésie le 28 septembre, faisant plus de 1200 morts, Handicap International (HI) se mobilise pour identifier les besoins des victimes. Répondant à l'appel à l'aide internationale émis le 1er octobre par l'Indonésie, l'organisation démarre une évaluation avec le soutien de ses partenaires locaux.

Plus de 1200 personnes ont perdu la vie et des milliers ont besoin d’une aide d’urgence, après qu’un séisme de magnitude 7.5 puis un tsunami de près de 6 mètres de haut aient frappé la région de Sulawesi. «  Plus de 15,000 personnes ont été déplacées, rien que dans la ville de Palu et 200 000 personnes ont besoin d'une assistance humanitaire », alerte Florence Daunis, directrice des opérations chez HI.

Les partenaires indonésiens de HI vont se rendre sur place pour évaluer les besoins des personnes affectées par la catastrophe. "Pour l'instant, l'électricité et les réseaux d'eau courante restent coupés et les points de distribution sont trop rares. Dans ces circonstances, les risques d'épidémie sont importants et sans aide adaptée, le nombre de victimes pourrait augmenter" ajoute Fanny Mraz, responsable des actions d'urgence.

Outre la réponse intiale pour couvrir les besoins vitaux des personnes déplacées, l'ONG s'attend à faire face à de nombreux blessés, ayant besoin de soins médicaux et de réadaptation en urgence.

Les urgentistes de l’association sont prêts à être envoyés en renfort pour évaluer plus précisément les besoins en appareillage (prothèse) et kinésithérapie d’urgence des victimes." Il sera également important de pouvoir proposer un soutien psychosocial. Lors de ce type de catastrophes, les traumatismes psychologiques sont courants" précise Florence Daunis.

Présente dans le pays depuis 2005, HI y soutient de manière régulière les victimes de catastrophes naturelles. Ses membres organisent des ateliers de prévention des désastres et des ateliers visant à améliorer la résilience des communautés.

Handicap International est membre du Consortium 12-12 pour les actions d'urgence.

 

Pour aller plus loin

HI apporte une aide de « premiers secours » à 500 personnes
©Tom Nicholson / HI
Urgence

HI apporte une aide de « premiers secours » à 500 personnes

Les explosions du port de Beyrouth survenues le 4 août dernier, ont impacté de nombreux habitants. Nada Baghdadi, 27 ans, a une grave fracture à la jambe.

 

HI apporte une aide psychologique de « premiers secours » à 500 personnes
©Tom Nicholson / HI
Urgence

HI apporte une aide psychologique de « premiers secours » à 500 personnes

L’explosion du 4 août à Beyrouth a traumatisé toute une population. En deux semaines, les équipes de HI ont apporté une aide psychologique d’urgence à près de 500 personnes.

Zeina, responsable d’une équipe d’urgence HI à Beyrouth, témoigne de l’ampleur de la catastrophe
© HI
Santé Urgence

Zeina, responsable d’une équipe d’urgence HI à Beyrouth, témoigne de l’ampleur de la catastrophe

 Zeina coordonne une équipe de 25 professionnels de l'urgence à Beyrouth. La situation est pire que ce qu'elle avait imaginé. Voici son récit.