Accès direct au contenu

Népal : maintenir les séances de réadaptation malgré l’épidémie

Réadaptation Santé
Népal

Le Népal est également touché par l’épidémie de Covid-19. Parce qu’il est essentiel d’éviter une rupture dans le processus de soins, Handicap International a continué de mener des séances de réadaptation auprès des personnes qui en avaient besoin, en respectant les mesures sanitaires.

Séance de réadaptation avec HI durant l'épidémie Covid-19 au Népal

Séance de réadaptation avec HI durant l'épidémie Covid-19 au Népal | © HI

Plus de 13 500 personnes ont été contaminées par la Covid-19 au Népal, et l’épidémie sévit toujours dans le pays. Handicap International (H.I.) a continué de mener des séances de réadaptation pour les personnes qui en avaient besoin, notamment dans sept centres de réadaptation situés dans les zones les plus touchées par le séisme en 2015.

Entre blog et séances de kiné

Hulsha, kinésithérapeute pour H.I., a poursuivi les séances de réadaptation durant cette période touchée par l’épidémie. Elle a aussi écrit un blog en Nepali où elle donne des conseils pour rester en forme durant le confinement. Des ceonseils qu'lle partage aussi à la radio, auprès d’une plus large audience.

Rajina aussi continue de suivre ses patients malgré l'épidémie. Il y a deux ans, Akshya, 30 ans, a été blessé suite à un accident de la route et a dû être opéré. Depuis, il bénéficie régulièrement de séances de réadaptation avec Rajina.

« Même durant la période de confinement, nous avons mené des séances de réadaptation en respectant les mesures sanitaires. Nous avons aussi travaillé en utilisant le téléphone et internet (whatsapp). Je suis très contente d’avoir pu continuer à travailler dans ce contexte »,

explique Rajina.

Publié le : 20 janvier 2021

Pour aller plus loin

Malgré le COVID-19, Sreyoun a pu poursuivre ses séances de réadaptation
© HI
Réadaptation Santé

Malgré le COVID-19, Sreyoun a pu poursuivre ses séances de réadaptation

La crise du COVID-19 n’a pas empêché la mère de Sreyoun et l’équipe de Handicap International de trouver des moyens pour aider la petite fille. La mère de Sreyoun est enchantée de voir sa fille s’épanouir.

Madagascar : protéger les plus vulnérables de la COVID-19
© HI
Prévention Santé

Madagascar : protéger les plus vulnérables de la COVID-19

A Madagascar, Handicap International a adapté de nombreux projets pour venir en aide aux personnes handicapées et leur éviter d’être touchés par la pandémie.

R.D. Congo : le soutien belge fait la différence
© Thomas Freteur/HI
Insertion Prévention Réadaptation Santé

R.D. Congo : le soutien belge fait la différence

La ville de Kinshasa compte aujourd’hui approximativement 12 millions d’habitants, dont près de 300.000 enfants vivant avec un handicap modéré à sévère. Handicap International améliore la qualité de vie des personnes handicapées grâce à différents projets qui doivent beaucoup au soutien belge.