Goto main content

Népal

Au Népal, HI vise notamment à renforcer l’accès à l’éducation pour tous les enfants, y compris les enfants handicapés et permet aux personnes blessées ou handicapées de bénéficier de séances de réadaptation.

25 avril 2015, le Népal est frappé par un terrible séisme

25 avril 2015, le Népal est frappé par un terrible séisme | © Wesley Pryor / HI

Actions en cours

HI est présente au Népal depuis dix-huit ans. Le pays, accolé à la chaîne himalayenne, connaît une importante activité sismique, en particulier dans la vallée de Katmandou où vivent 1,5 million de personnes. 

HI travaille avec les communautés et avec les autorités locales et crée des plans de secours qui améliorent les systèmes d’alerte et d’évacuation en cas d’urgence et tiennent compte des personnes handicapées. L’association met aussi en place un dispositif capable de déployer immédiatement des professionnels de la santé (médecins, infirmiers, etc.) qui assurent une rapide prise en charge médicale des victimes suite à un séisme. 

HI forme les enseignants et favorise également l’accès à l’éducation pour les enfants qui ont des besoins éducatifs spécifiques (autisme, etc.), notamment les enfants handicapés, dans 16 districts, avec le projet ‘Reading for All’ (lecture pour tous). De plus, HI soutient les filles et adolescentes handicapées des communautés les plus défavorisées en favorisant leur accès à une éducation. L’association soutient aussi cinq centres de réadaptation permettant à des milliers de Népalais de bénéficier de soins de kinésithérapie ou d’être appareillés, et améliore les services de réadaptation dans des districts touchés par le tremblement de terre.

L’association favorise l’insertion professionnelle des personnes handicapées, leur apporte un soutien et des conseils personnalisés, et les aide à se former pour exercer l’activité professionnelle de leur choix. Elle sensibilise aussi les employeurs au handicap et travaille avec les services d’insertion professionnelle afin qu’ils puissent accompagner au mieux les personnes handicapées.

De plus, HI forme des travailleurs de la santé à la détection du handicap et à pouvoir référer les enfants handicapés auprès de services adaptés afin qu’ils bénéficient de traitements de qualité.

Grâce à son expérience relative à la prise en charge des victimes de tremblements de terre, HI est intervenue immédiatement auprès des personnes affectées par le séisme du 25 avril 2015, qui a fait perdre la vie à plus de 8 000 personnes et blessé plus de 22 000 personnes. L’association a notamment mené plus de 10 500 séances de réadaptation auprès de plus de 4 000 personnes, conduit des séances de soutien psychosocial et notamment distribué plus de 2 300 aides à la mobilité (déambulateurs, chaises roulantes, béquilles) à plus de 2 200 personnes. L’association a également distribué plus de 4 300 kits de première nécessité.

Depuis le début de l’épidémie de Covid en 2020, HI intervient auprès des populations vulnérables et a adapté ses programmes dans plus de 45 pays.

Domaines d'intervention

ABONNEZ-VOUS
à notre newsletter
et restez informé de nos activités !

Situation du pays

Carte des interventions de HI au Népal

Au Népal, les risques de tremblement de terre sont très élevés.

Suite au séisme, qui a frappé le Népal le 25 avril 2015, plus de 8 000 personnes ont perdu la vie et 22 000 personnes ont été blessées. Le Népal, pays fortement exposé aux risques sismiques, et en particulier dans la vallée de Katmandou, se prépare à ces catastrophes.

Plus de 40 % de la population vit en dessous du seuil de pauvreté. Les trois-quarts des habitants dépendent de l’agriculture. Le développement économique a été freiné suite au conflit opposant les autorités aux insurgés maoïstes (1996-2006), aujourd’hui intégrés dans le processus démocratique. Ce conflit a fait 12 000 morts et des centaines de milliers de déplacés. Il a également laissé de nombreux invalides de guerre. Aujourd’hui, le pays est sur la voie de la démocratisation et connaît une relative stabilité. 

Au Népal, le handicap est largement considéré comme un problème social. Il est rarement abordé dans une perspective de santé publique, ou pris en compte dans l'éducation, la santé et le développement économique. On estime que 78 % des enfants handicapés ne sont pas scolarisés (Barriga, 2011) et que seul 1 % de la population handicapée du Népal a accès à un emploi.

Nombre de personnels de HI :92

Date d’ouverture du programme : 2000

Paroles du terrain

Réadaptation après un séisme : " Une mobilisation rapide est essentielle"
© HI
Réadaptation Urgence

Réadaptation après un séisme : " Une mobilisation rapide est essentielle"

Son expérience personnelle des  catastrophes naturelles doit en partie au hasard, puisqu’elle se trouvait en Chine pour une mission courte quand la terre a tremblé dans la province du Sichuan en mai 2008. Mais Graziella Lippolis, Responsable spécialiste de la réadaptation basée à Bruxelles, a souvent apporté son expertise lors des catastrophes naturelles.

Népal : maintenir les séances de réadaptation malgré l’épidémie
© HI
Réadaptation Santé

Népal : maintenir les séances de réadaptation malgré l’épidémie

Le Népal est également touché par l’épidémie de Covid-19. Parce qu’il est essentiel d’éviter une rupture dans le processus de soins, Handicap International a continué de mener des séances de réadaptation auprès des personnes qui en avaient besoin, en respectant les mesures sanitaires.

COVID-19 : de nouvelles actions pour faire face à l'épidémie
© HI
Santé Urgence

COVID-19 : de nouvelles actions pour faire face à l'épidémie

Pour faire face à la propagation rapide de l’épidémie de Covid-19, Handicap International adapte ses activités jour après jour pour contribuer à protéger les personnes les plus vulnérables. Les priorités : délivrer des messages de prévention et venir en aide aux plus fragiles, avec notamment un volet psychosocial.