Go to main content

Réadaptation à base communautaire

Réadaptation
Le Rapport mondial sur le handicap insiste sur l’importance de la réadaptation à base communautaire. L’efficacité de la réadaptation physique suivie en milieu hospitalier est bien plus grande lorsque les patients continuent à être suivis après leur sortie de l’hôpital.
Un jeune adulte handicapé et sa maman, suivi à domicile

Le Rapport mondial sur le handicap insiste sur l’importance de la réadaptation à base communautaire. L’efficacité de la réadaptation physique suivie en milieu hospitalier est bien plus grande lorsque les patients continuent à être suivis après leur sortie de l’hôpital.

Handicap International s’est initialement consacré surtout à la réadaptation physique. Depuis lors, une grande partie de nos actions est aussi axée vers la réadaptation à base communautaire. Il s’agit d’une stratégie qui tend à améliorer les conditions de vie des personnes handicapées dans le milieu où elles vivent, tout en prenant en compte leur contexte social et culturel. Dans nos projets de réadaptation à base communautaire, nous comptons sur la solidarité des proches des personnes handicapées. Ils peuvent en effet assurer 80% des soins nécessaires.

Nos projets de réadaptation à base communautaire englobent plusieurs aspects. Nous veillons entre autres à ce que les habitations des personnes handicapées leur soient accessibles. Nous leur apprenons aussi comment faire elles-mêmes certains exercices. Ou encore nous apprenons aux membres de la famille des personnes handicapées la façon d’appliquer certaines techniques de réadaptation. Nous montrons la façon d’exécuter plus facilement les activités quotidiennes. En outre, nous informons les personnes en situation de handicap sur les services auxquels elles peuvent faire appel.

L’enseignement et le travail sont, eux aussi, importants pour l’intégration complète des personnes handicapées dans leur communauté. Nous aidons donc souvent ces personnes afin qu’elles aient accès à une formation, ou nous les incitons à trouver du travail ou encore à se lancer dans un petit commerce. Cela signifie que nous encourageons les établissements d’enseignement ou les employeurs à accorder leur chance aux personnes handicapées. Enfin, la constitution de groupes de soutien fait également partie de nos activités de réadaptation à base communautaire.
 

Pour plus d'information:

Vidéo montrant un aspect de la réadaptation à base communautaire en Haïti
screen voor video met Josue in rolstoel
 

Josué

Témoignage

Réadaptation à base communautaire en RD Congo

Pour aller plus loin

 « Je considère ma prothèse comme ma vraie jambe. »
© Davide Preti/HI
Réadaptation

« Je considère ma prothèse comme ma vraie jambe. »

Il y a dix ans, Maryse (44 ans) a été blessée suite au séisme qui a frappé Haïti et a perdu sa jambe droite. Depuis, elle a gardé le moral. Aujourd’hui, elle n’a pas honte de sa prothèse.

« Avec la guerre, les gens se sont renfermés sur eux-mêmes… » Mines et autres armes Réadaptation

« Avec la guerre, les gens se sont renfermés sur eux-mêmes… »

Suad Al-Qadri est conseillère en soutien psychosocial pour HI à Sana’a, au Yémen. Elle témoigne de la condition mentale des patients aidés par HI et des conséquences des bombardements sur la santé psychologique des habitants de la ville.  

Bangladesh : « Nous dépendons de l’aide offerte dans le camp » Réadaptation

Bangladesh : « Nous dépendons de l’aide offerte dans le camp »

Hamas est atteint d'infirmité motrice cérébrale depuis l’âge d’un an, mais, en l’absence de suivi médical, le diagnostic est tombé trop tard. Aujourd'hui, il vit dans un camps de réfugiés au Bangladesh et est suivi par l'équipe de Handicap International.