Goto main content

Typhon Rai : HI lance les premiers secours

Urgence
Philippines

HI va lancer les premières opérations d’aide d’urgence aux Philippines, pour soutenir les populations vulnérables après le passage dévastateur du typhon Rai.

La responsable des opérations de HI Philippines Indonésie, Melanie Ruiz, au milieu des destructions dans la ville de Surigao, Philippines.

La responsable des opérations de HI Philippines Indonésie, Melanie Ruiz, au milieu des destructions dans la ville de Surigao, Philippines. | © K. Tolentino / HI

Plus d’un million de personnes ont été touchées par le typhon Rai, qui a frappé les Philippines entre le 16 et le 18 décembre. Après avoir été parmi les premiers acteurs humanitaires à évaluer les dégâts sur place, HI va lancer ses premières opérations de secours.


Aide d’urgence dans deux provinces


Suite à l’évaluation des besoins, les équipes de HI aux Philippines vont maintenant démarrer les activités dès le 26 décembre dans les provinces de Bohol et de Surigao del Norte, pour venir en aide aux populations touchées par le typhon.


Dans la province de Bohol, les équipes de HI vont distribuer 3 024 des abris temporaires aux personnes dont les habitations ont été détruites. L’association prévoit aussi la distribution de 2 700 bâches, en partenariat avec une autre organisation. Cette aide permettra aux familles de bénéficier d’un abri, en attendant la reconstruction de leurs maisons.  


Dans la province de Surigao Del Norte, HI prévoit la distribution de 100 kits d’hygiène, comprenant du savon, des brosses à dents, du dentifrice et des serviettes hygiéniques. De plus, l’association planifie l’attribution d’aides financières à 300 familles parmi les plus vulnérables, dans 3 barangays – des quartiers – de la ville de Surigao. Grâce à ces aides, les familles pourront s’approvisionner sur les marchés.

 

« Les équipes ici sont satisfaites de pouvoir participer à ces opérations. HI a été parmi les premières organisations humanitaires à évaluer les besoins sur place et on est ravis de revenir pour assister véritablement les populations. On a hâte de commencer à déployer les premières aides. », déclare Alvin Dumduma, chef de projet HI aux Philippines.  


Un contexte instable


Les aides seront distribuées suite à l’identification des familles et des personnes les plus vulnérables, en coordination avec les autorités locales et les équipes communautaires.

 

« Le contexte actuel est très changeant. Les populations touchées par le typhon ne veulent pas rester dans les centres d’évacuation, peu confortables et surpeuplés, où elles ont un accès limité à des sanitaires. Elles souhaitent rentrer chez elles et commencer à reconstruire leur maison, même avec des matériaux de récupération. Il conviendra de réévaluer les besoins quand nous commencerons les activités. », explique Alvin Dumduma. « Dans un contexte où tant de personnes ont été affectées, il faut vraiment prendre en compte les besoins des plus vulnérables et les plus immédiats. »


De nouvelles actions à venir


HI étudie aussi la possibilité d’œuvrer à des espaces d’accueil pour les enfants avec des activités d’apprentissage et d’éducation. Ces espaces sûrs permettraient de reprendre le suivi éducatif des enfants et de les assister sur le plan psycho-social, pour détecter d’éventuels traumatismes.


L’association envisage également dans un second temps, la distribution de biens non alimentaires, comme des kits de cuisine et des kits comportant des biens à usage intime, incluant notamment des serviettes hygiéniques, des sous-vêtements, du papier toilette, etc.

Publié le : 24 décembre 2021

Pour aller plus loin

Ukraine 12-12 : 6 mois d'aide humanitaire Urgence

Ukraine 12-12 : 6 mois d'aide humanitaire

Les sept organisations qui composent le Consortium 12-12 ont publié un nouveau rapport sur leurs activités en Ukraine et dans les pays voisins.

Au Pakistan, la reconstruction peut commencer, mais pas partout
© HI
Urgence

Au Pakistan, la reconstruction peut commencer, mais pas partout

Pendant huit semaines, le Pakistan a été confronté à des pluies de mousson sans précédent. La pluie a commencé à tomber en juin et, à la mi-août, une zone neuf fois plus grande que la Belgique était sous les eaux. Le bilan humain est désastreux et il faudrait jusqu'à 31 milliards de dollars pour réparer les dégâts. La reconstruction peut commencer, mais pas dans toutes les provinces du pays.

« Les armes les plus sophistiquées, mutilantes et destructrices que j’ai vues »
© V. de Viguerie / HI
Mines et autres armes Réadaptation Urgence

« Les armes les plus sophistiquées, mutilantes et destructrices que j’ai vues »

Gaëlle Smith, spécialiste de la réadaptation d’urgence chez Handicap International, s’est rendue en Ukraine il y a quelques mois pour soutenir les équipes locales sur le terrain. Elle témoigne de son expérience.