Go to main content

Urgence au Népal

Urgence
Népal
Ce samedi 25 avril au matin, un séisme de magnitude 7.9 a frappé le Népal à 77 kilomètres au nord-ouest de Katmandou.

Ce samedi 25 avril au matin, un séisme de magnitude 7.9 a frappé le Népal à 77 kilomètres au nord-ouest de Katmandou. Les dégâts humains et matériel sont très importants. Notre équipe sur place est saine et sauve.

On compte plus de 900 morts et l'on craint que ce bilan ne s'alourdisse. Les dégâts matériels sont énormes.

L'équipe de Handicap International est très active dans la préparation des catastrophes naturelles, Le Népal est en effet régulièrement touché par des séismes ou des inondations. L'équipe s'est directement mobilisée. Un stock de chaises roulantes d'urgence est déjà distribué afin de faciliter le déplacement des blessés.

L'année passée, 230.000 personnes de la vallée de Kathmandou et dans la région de Far West ont été sensibilisée aux risques des catastrophes.

Handicap International suit l'évoluation de la situation et évalue les besoins.

Cette page sera mise à jour rapidement.

Aidez les victimes du tremblement de terre au Népal

Pour aller plus loin

Food for peace : distribution de nourriture au Kasaï
© John Wessels/HI
Urgence

Food for peace : distribution de nourriture au Kasaï

Pendant deux ans, les équipes de Handicap International (H.I.) ont distribué une aide alimentaire à la population du Kasaï, en République démocratique du Congo. Entre le 1er août 2017 e le 31 août 2019, H.I a donné des rations comprenant deux sacs de farine de maïs (27 kg/sac), un sac de haricots, une boîte d'huile et un sac de sel à 92 549 personnes à Demba et Dimbelenge, deux régions de la province du Kasaï.

Handicap International aide les familles qui fuient le Vénézuela
© HI
Urgence

Handicap International aide les familles qui fuient le Vénézuela

La Colombie accueille plus d’un million de Vénézuéliens qui ont quitté leur pays. HI apporte une aide d’urgence à ces populations vulnérables.

Irak : «Au fond de moi, je savais» Réadaptation Urgence

Irak : «Au fond de moi, je savais»

Abdel Rahman a été victime d’un bombardement à Mossoul. Désormais amputé d’une jambe, il vit avec sa famille dans le camp de déplacés de Hasansham. Handicap International (HI) l’accompagne.