Accès direct au contenu

Urgence au Népal

Urgence
Népal
Ce samedi 25 avril au matin, un séisme de magnitude 7.9 a frappé le Népal à 77 kilomètres au nord-ouest de Katmandou.

Ce samedi 25 avril au matin, un séisme de magnitude 7.9 a frappé le Népal à 77 kilomètres au nord-ouest de Katmandou. Les dégâts humains et matériel sont très importants. Notre équipe sur place est saine et sauve.

On compte plus de 900 morts et l'on craint que ce bilan ne s'alourdisse. Les dégâts matériels sont énormes.

L'équipe de Handicap International est très active dans la préparation des catastrophes naturelles, Le Népal est en effet régulièrement touché par des séismes ou des inondations. L'équipe s'est directement mobilisée. Un stock de chaises roulantes d'urgence est déjà distribué afin de faciliter le déplacement des blessés.

L'année passée, 230.000 personnes de la vallée de Kathmandou et dans la région de Far West ont été sensibilisée aux risques des catastrophes.

Handicap International suit l'évoluation de la situation et évalue les besoins.

Cette page sera mise à jour rapidement.

Aidez les victimes du tremblement de terre au Népal

Pour aller plus loin

COVID-19 : Les kinés de Handicap International sensibilisent au sujet des mesures d’hygiène à respecter
© Phil Sheppard / Handicap International
Réadaptation Santé Urgence

COVID-19 : Les kinés de Handicap International sensibilisent au sujet des mesures d’hygiène à respecter

Face à la propagation de l’épidémie de Covid-19 dans le monde, les équipes de Handicap International (H.I.) adaptent leurs activités et viennent en aide aux populations à risque. L’association informe notamment les populations locales au sujet des gestes d’hygiène à respecter. Pauline Falipou, experte en réadaptation d’urgence pour H.I., témoigne.

Covid-19 : Handicap International adapte ses actions pour protéger les plus fragiles
© Quinn Neely / HI
Insertion Santé Urgence

Covid-19 : Handicap International adapte ses actions pour protéger les plus fragiles

Sur le terrain, les équipes de Handicap International adaptent leurs activités pour limiter l'expansion du Covid-19. Les modalités d’interventions sont revues. De nouveaux projets sont créés pour protéger les plus vulnérables du virus - les personnes handicapées, les enfants, les femmes et les personnes isolées ou âgées - et d’agir sur les effets de cette crise.

Yémen, toute une génération blessée à vie Mines et autres armes Réadaptation Urgence

Yémen, toute une génération blessée à vie

Depuis le début du conflit au Yémen, Handicap International a pris en charge plus de 3 000 victimes d’armes explosives, dont 850 victimes de mines et de restes explosifs de guerre. Presque tous présentent des handicaps résultant de leurs blessures et auront besoin d’un suivi spécifique à vie. L’association est profondément préoccupée par les obstacles multiples aux interventions humanitaires et à l’accès aux populations. Thomas Hugonnier, directeur des opérations pour l'organisation au Moyen-Orient, témoigne de la situation dans le pays.