Go to main content

Wahid victime des bombardements de sous-munitions

Wahid avait 12 ans au moment de l’accident. Le 29 juin 2003, Wahid se promène avec son frère de neuf ans dans son quartier à Kerbala (au sud-ouest de Bagdad), lorsque les deux garçons sont attirés par un objet métallique étrange. Wahid s’en saisit, l’objet explose. La zone avait été bombardée de sous-munitions.
Wahid, les bras et la tête bandés

Wahid avait 12 ans au moment de l’accident. Le 29 juin 2003, Wahid se promène avec son frère de neuf ans dans son quartier à Kerbala (au sud-ouest de Bagdad), lorsque les deux garçons sont attirés par un objet métallique étrange.

Wahid s’en saisit, l’objet explose. La zone avait été bombardée de sous-munitions. Les blessures de Wahid sont graves et multiples : sa main droite arrachée, trois doigts de la main gauche amputés, son corps criblé d’éclats métalliques, notamment le torse, le crane, la cheville, et le genou.

Il subit quatre opérations chirurgicales et gardera des séquelles à vie. Pour la prise en charge des frais médicaux, ses parents ont du vendre la majeure partie de leurs biens.

Pour aller plus loin

Dossier : réadaptation physique, luxe ou nécessité ?
X. Olleros - HI
Réadaptation

Dossier : réadaptation physique, luxe ou nécessité ?

A première vue, la réadaptation ne semble pas une cause attirante. Elle ne remplit pas d’estomacs affamés, elle ne vaccine aucune population et n'arrête pas les bombes. D’où la question : à quel point des soins de réadaptation physique de qualité et abordables sont-ils nécessaires ?

Catherine Stubbe : « C’est formidable de reconnaître les talents de quelqu’un »
© R. Colfs - Handicp International

Catherine Stubbe : « C’est formidable de reconnaître les talents de quelqu’un »

En août, Handicap International Belgique a accueilli sa nouvelle responsable RH, Catherine Stubbe. Après avoir travaillé pour la Croix-Rouge en Belgique et au Congo pendant dix ans, Catherine a dirigé nos programmes au Congo de 2012 à 2016, puis en Haïti au cours des trois dernières années.

Une nouvelle victime de mine toutes les heures
© Jaweed Tanveer / HI
Mines et autres armes

Une nouvelle victime de mine toutes les heures

Le rapport 2019 de l'Observatoire des mines a enregistré 6 897 victimes de mines en 2018, soit presque une nouvelle victime toutes les heures !