"Courir pour un objectif"

  • Photo de groupe de l'équipe We Repair Lives
  • Un coureur vu de dos portant un T-shirt la devise We Repair Lives et le logo d'Accor.

Voilà déjà deux ans que des collaborateurs des AccorHotels Belux enfilent leurs chaussures de sport pour récolter des fonds pour Handicap International. Un partenariat où tout le monde termine gagnant.

Qui n’a jamais passé une nuit dans un hôtel Accor ? Avec plus d’un demi-million de chambres de par le monde, le partenaire sportif de Handicap International, qui chapeaute les enseignes Ibis, Novotel et Pullman, est en effet le numéro un mondial des opérateurs hôteliers.

Ce statut lui confère différentes responsabilités, dont celle de s’engager pour la solidarité et c’est ici que Handicap International entre en jeu. Nous avons interviewé Kathleen Sel, coordinatrice des ressources humaines pour AccorHotels Belux, pour en savoir plus sur ce partenariat.

En quoi consiste la collaboration entre AccorHotels et Handicap International ?

Tout d’abord, AccorHotels Belux sponsorise régulièrement des évènements organisés par Handicap International : nous offrons, par exemple, des bons pour une nuit dans un de nos hôtels qui peuvent servir de prix pour un quizz ou une tombola.

Mais nous avons surtout misé sur le côté sportif. Cela fait maintenant deux ans qu’AccorHotels Belux participe aux 20 km de Bruxelles au profit de Handicap International. Nos collaborateurs se font parrainer et l’argent récolté est destiné aux projets de revalidation de l’organisation. De plus, chaque contribution de 40 euros apportée par nos coureurs est automatiquement doublée par AccorHotels.

Courir 20 km avec des collègues, c’est presque une activité de teambuilding.

Tout à fait ! C’est une activité qui permet de dépasser les limites de nos fonctions et tout le monde peut y participer ; qu’il s’agisse des femmes de chambres ou du personnel de l’accueil, des managers de l’hôtel ou des collaborateurs du siège. De plus, certains collègues se retrouvent également après le travail pour s’entraîner.

Bien entendu, l’engagement reste personnel. Chacun décide s’il a envie de courir pour la cause ou pas, mais nous encourageons tout le monde à s’investir.

Pourquoi avoir choisi Handicap International ?

En fait, le partenariat a vu le jour assez spontanément : certains collèges avaient envie de participer en groupe à un défi sportif et au même moment, je découvrais que l’on pouvait courir pour l’équipe We Repair Lives de Handicap International.

Handicap International, c’est également une organisation connue : on sait ce qu’ils font, ce pour quoi nous courons et où va l’argent récolté.

L’engagement solidaire, est-ce important pour AccorHotels ?

Chez AccorHotels à Paris, il y a une équipe chargée de la « responsabilité sociale » de l’entreprise. Ils ont, par exemple, mis au point un plan appelé PLANET 21 qui reprend vingt-et-un objectifs que doivent atteindre tous nos hôtels d’ici la fin 2015. Par ailleurs, le fonds « Solidarity Accor » permet à AccorHotels de soutenir financièrement les projets solidaires de ses collaborateurs. Le partenariat avec Handicap International entre également dans ce cadre.

AccorHotels Belux collabore également avec RESOC, un organe néerlandophone de consultation socio-économique qui a comme objectif de promouvoir la diversité sur le lieu du travail et qui encourage notamment les entreprises à engager des personnes handicapées. Tous nos hôtels essaient d’avoir un personnel diversifié.

Pour conclure, comment voyez-vous l’avenir de cette collaboration ?

Cela fait déjà deux ans que nous travaillons main dans la main. Les courses sont une opportunité pour nos collaborateurs de se retrouver et d’apprendre à mieux se connaître. Il s’agit d’un défi sportif qui les motive, une autre manière de s’épanouir dans l’entreprise. En même temps, tout ceci profite à une bonne cause.

Le partenariat va donc continuer. De nombreux coureurs de 2014 ont remis cela en 2015, ce qui signifie qu’ils apprécient le défi et qu’ils en redemandent.