Goto main content

À Cuba, HI continue de soutenir les habitants un an après le passage de l’ouragan Ian

Prévention Urgence
Cuba

En septembre 2022, l’ouragan Ian frappait Cuba avec des vents à plus de 200 km/h. HI déployait des activités pour répondre à l’urgence et aider les communautés à devenir plus résilientes.

Dans une salle, une femme tient à la main une coupe menstruelle et en explique le fonctionnement. D'autres femmes sont assises sur des bancs autour et l'écoutent.

Atelier d’éducation sexuelle et reproductive après le passage de l’ouragan Ian à Cuba. | © T. Medina / CARE-HI

Les habitants de Pinar del Río se souviendront longtemps de la nuit du 26 au 27 septembre 2022, quand l’ouragan Ian a frappé l’île avec violence. Après la catastrophe, HI s’est mobilisée pour accompagner les communautés.

Une nuit de terreur

Presque un an s’est écoulé depuis que l'ouragan Ian s’est abattu sur Cuba. Les provinces de Pinar del Río et d'Artemisa, à l’Ouest de l’île, ont été les plus touchées. Plusieurs habitants ont déclaré qu'ils n'avaient « jamais rien vécu de tel ». Dans la province de Pinar del Río, l’ouragan a endommagé 100 000 maisons, détruit 660 écoles et ravagé 21 000 hectares de terres agricoles. Les cultures de tabac – moteur économique de la région –, de bananes et de manioc, ainsi que les élevages de porcs et de volailles, ont été fortement affectés.

« Cela faisait longtemps que je n'avais pas vu un tel cyclone. C'était terrible, l'eau se déversait dans ma maison. Ma mère est alitée depuis des années à cause d'une maladie dégénérative. Pendant l’ouragan, j’ai dû la changer de place plusieurs fois pour qu'elle ne soit pas mouillée, » témoigne Minerva Machín, habitante de Minas de Matahambre.

Répondre à l’urgence

Le projet de réponse à l’ouragan a permis à 360 familles de la municipalité de Minas de Matahambre de bénéficier de kits d’hygiène, comprenant notamment des serviettes, un filtre à eau, une moustiquaire et un réservoir de 1 000 L d’eau, et de biens ménagers comme une cuisinière électrique, un matelas, des draps et des ustensiles de cuisine. Par ailleurs, 250 personnes handicapées et leur famille ont reçu du matériel adapté à leurs besoins comme des fauteuils roulants, des cannes, des lits médicalisés ou des béquilles, afin de les aider au quotidien.

« La nuit où l'ouragan lan a frappé a été terrible. Les vents étaient extrêmement forts. J'entendais des gens crier parce que les toits des maisons s’écroulaient. Nous avons beaucoup perdu. Heureusement, ma famille a pu bénéficier de diverses fournitures. Nous avons reçu un siège de toilette adapté pour ma sœur, dont la mobilité est réduite en raison d'une maladie, ainsi que des articles de toilette et une couverture pour l'hiver, » raconte Idania Martínez Moreno, une autre habitante de Minas de Matahambre.

De plus, HI a organisé des séances de sensibilisation sur la transmission des maladies hydriques. L’organisation a aussi animé des sessions de prévention de la violence basée sur le genre, car les situations de crise ou de catastrophe augmentent les risques. Par ailleurs, 870 personnes ont été formées dans le cadre d'ateliers sur la santé sexuelle et reproductive.

Finalement, près de 4 000 personnes ont reçu un soutien à Minas de Matahambre.

Prévenir et accompagner sur le long terme

Pour continuer à soutenir les communautés affectées par le passage de l’ouragan, HI a lancé en avril 2023 un nouveau projet qui renforce la résilience des habitants de trois villes : Consolación del Sur, San Juan y Martínez et Pinar del Río. L’objectif ? Accompagner les communautés dans l’adoption de mesures préventives, tout en mettant l’accent sur l’inclusion des femmes, des personnes handicapées et des personnes âgées. En parallèle, HI prévoit des formations à la préparation aux risques de catastrophes dans les écoles, ainsi que des sessions de sensibilisation à l’accompagnement émotionnel des enfants pour le personnel encadrant.

HI soutient par ailleurs le développement de fermes urbaines, en proposant des formations et en encourageant l’utilisation d’outils agroécologiques, comme la rotation des cultures ou le compostage, plus respectueux de l'environnement. Ainsi, l’autonomie alimentaire des communautés est renforcée, ce qui améliore leur capacité de résilience face à de futures catastrophes.

La réponse à l’ouragan Ian est financée par l'Aide humanitaire et protection civile de l'Union européenne (ECHO). Elle a été articulée avec le projet « Cuenca Resiliente », que HI en consortium avec CARE déploie à Pinar del Río depuis 2021 et sera mise en œuvre jusqu’en mai 2025.

Publié le : 2 octobre 2023

Pour aller plus loin

Mettre fin aux destructions massives et dommages causés aux civils dans les zones peuplées
© HI
Droits Mines et autres armes Prévention

Mettre fin aux destructions massives et dommages causés aux civils dans les zones peuplées

Les États se sont réunis à Oslo pour examiner la mise en œuvre de la déclaration politique contre les bombardements et les pilonnages dans les villes.

Crise au Nord-Kivu : des cliniques mobiles pour fournir des soins indispensables
© HI
Santé Urgence

Crise au Nord-Kivu : des cliniques mobiles pour fournir des soins indispensables

Handicap International déploie des cliniques mobiles dans le Nord-Kivu afin de renforcer l’accès aux soins de santé et apporter une assistance médicale et psychosociale aux populations déplacées par les conflits.

7 choses à savoir sur le conflit au Soudan
© M. Degue Mohassingar / HI
Prévention Urgence

7 choses à savoir sur le conflit au Soudan

Le 15 avril 2023 un conflit armé a éclaté au Soudan. Dès le mois de mai 2023, Handicap International s'est mobilisé à l'Est du Tchad pour soutenir et prendre en charge les réfugiés soudanais fuyant la violence.