Accès direct au contenu

Des ouragans toujours dans les mémoires

Urgence
Cuba
En septembre 2008, deux ouragans – Gustav et Ike – ont ravagé la province de Pinar del Rio à une semaine d’intervalle. Grâce au dispositif de préparation et d’évacuation bien rôdé mis en place par les autorités, il n’y eu que cinq victimes à déplorer.

En septembre 2008, deux ouragans – Gustav et Ike – ont ravagé la province de Pinar del Rio à une semaine d’intervalle. Grâce au dispositif de préparation et d’évacuation bien rôdé mis en place par les autorités, il n’y eu que cinq victimes à déplorer.

La petite bourgade de Sanguily fut particulièrement touchée, mais la ville garde peu de traces visibles d’une catastrophe qui reste pourtant bien ancrée dans les mémoires. Sara Miranda Reyes, institutrice, l’évoque comme si c’était hier : « Le 30 août, le premier cyclone est passé, il faisait nuit déjà. Mon mari et moi, on travaillait au point d’évacuation, dans l’école. Quand le cyclone est passé, j’ai vu, depuis le centre scolaire, ma maison s’envoler. Puis, une semaine après, l’autre cyclone est arrivé, avec beaucoup de pluie. Il a fallut évacuer les maisons de nouveau. L’eau a monté et on a dû tous quitter la ville. Mais grâce à l’organisation de la défense civile et de tous ceux qui ont pu venir aider, tout est allé très vite

Handicap International est intervenu en faveur des personnes en situation critique, comme l’explique Sara: «Mon frère Alberto est aveugle d’un oeil et vit avec nous. Il a été repris sur la liste des personnes en situation critique et nous avons reçu des matelas, des draps, des biensde première nécessité. Nous avons aussihabité un logement temporaire en attendantque notre maison soit reconstruite.»Handicap International a participé à la reconstructionde 850 maisons en veillant particulièrement à fournir des toits solides et mieux adaptés aux conditions climatiques,dans la province de Pinar del Riomais aussi dans la province de Holguin,également touchée lors du passage d’Ike.

Pour aller plus loin

HI apporte une aide de « premiers secours » à 500 personnes
©Tom Nicholson / HI
Urgence

HI apporte une aide de « premiers secours » à 500 personnes

Les explosions du port de Beyrouth survenues le 4 août dernier, ont impacté de nombreux habitants. Nada Baghdadi, 27 ans, a une grave fracture à la jambe.

 

HI apporte une aide psychologique de « premiers secours » à 500 personnes
©Tom Nicholson / HI
Urgence

HI apporte une aide psychologique de « premiers secours » à 500 personnes

L’explosion du 4 août à Beyrouth a traumatisé toute une population. En deux semaines, les équipes de HI ont apporté une aide psychologique d’urgence à près de 500 personnes.

Zeina, responsable d’une équipe d’urgence HI à Beyrouth, témoigne de l’ampleur de la catastrophe
© HI
Santé Urgence

Zeina, responsable d’une équipe d’urgence HI à Beyrouth, témoigne de l’ampleur de la catastrophe

 Zeina coordonne une équipe de 25 professionnels de l'urgence à Beyrouth. La situation est pire que ce qu'elle avait imaginé. Voici son récit.