Accès direct au contenu

Le handicap peut être évité chez la maman et le jeune enfant

Santé
Partout dans le monde, 530.000 femmes meurent en couches chaque année, dont seulement 1% dans les pays occidentaux. Chaque année également, 10 millions d'enfants de moins de 5 ans meurent, dont 4 millions dans le premier mois de leur vie. Les Objectifs du Millénaire fixés par les dirigeants du monde à la fin du siècle dernier, comme réduire le taux de mortalité maternelle de 3/4 et celui des enfants de moins de 5 ans de 2/3.
Séraphine, opérée d'une fistule avec son bébé et un agent de santé de HI

Partout dans le monde, 530.000 femmes meurent en couches chaque année, dont seulement 1% dans les pays occidentaux. Chaque année également, 10 millions d'enfants de moins de 5 ans meurent, dont 4 millions dans le premier mois de leur vie. Les Objectifs du Millénaire fixés par les dirigeants du monde à la fin du siècle dernier, comme réduire le taux de mortalité maternelle de 3/4 et celui des enfants de moins de 5 ans de 2/3.

Mais si la plupart des organisations travaillent à réduire la mortalité dans les pays en développement, peu est fait pour prévenir des handicaps ou simplement le soigner. On l’oublie souvent, mais le système de santé belge assure à toutes les mamans une grossesse et un accouchement sans danger. On effectue des tests de dépistage sur les bébés, qui sont suivis immédiatement si l’on détecte un handicap ou le risque de développer un handicap. C’est loin d’être le cas dans de nombreux pays en développement. Comment une femme dans les montagnes au Vietnam peut-elle savoir que, pendant sa grossesse, elle doit éviter de manger certains aliments, comment peut-elle être mieux suivie durant sa grossesse et lors de l’accouchement ? Pour chaque femme qui meurt en couches, trente deviennent handicapées.

Handicap International a développé des projets spécifiques en faveur de la santé de la mère et de l'enfant en Asie du Sud-Est et en Afrique centrale. Handicap International ne veut pas seulement réduire la mortalité, mais aussi le nombre de handicaps. Un enfant handicapé doit recevoir les soins de réadaptation nécessaires et doit être accueilli comme membre à part entière de sa communauté.

Publié le : 12 janvier 2021

Pour aller plus loin

Malgré le COVID-19, Sreyoun a pu poursuivre ses séances de réadaptation
© HI
Réadaptation Santé

Malgré le COVID-19, Sreyoun a pu poursuivre ses séances de réadaptation

La crise du COVID-19 n’a pas empêché la mère de Sreyoun et l’équipe de Handicap International de trouver des moyens pour aider la petite fille. La mère de Sreyoun est enchantée de voir sa fille s’épanouir.

Madagascar : protéger les plus vulnérables de la COVID-19
© HI
Prévention Santé

Madagascar : protéger les plus vulnérables de la COVID-19

A Madagascar, Handicap International a adapté de nombreux projets pour venir en aide aux personnes handicapées et leur éviter d’être touchés par la pandémie.

R.D. Congo : le soutien belge fait la différence
© Thomas Freteur/HI
Insertion Prévention Réadaptation Santé

R.D. Congo : le soutien belge fait la différence

La ville de Kinshasa compte aujourd’hui approximativement 12 millions d’habitants, dont près de 300.000 enfants vivant avec un handicap modéré à sévère. Handicap International améliore la qualité de vie des personnes handicapées grâce à différents projets qui doivent beaucoup au soutien belge.