Accès direct au contenu

Le handicap peut être évité chez la maman et le jeune enfant

Santé
Partout dans le monde, 530.000 femmes meurent en couches chaque année, dont seulement 1% dans les pays occidentaux. Chaque année également, 10 millions d'enfants de moins de 5 ans meurent, dont 4 millions dans le premier mois de leur vie. Les Objectifs du Millénaire fixés par les dirigeants du monde à la fin du siècle dernier, comme réduire le taux de mortalité maternelle de 3/4 et celui des enfants de moins de 5 ans de 2/3.
Séraphine, opérée d'une fistule avec son bébé et un agent de santé de HI

Partout dans le monde, 530.000 femmes meurent en couches chaque année, dont seulement 1% dans les pays occidentaux. Chaque année également, 10 millions d'enfants de moins de 5 ans meurent, dont 4 millions dans le premier mois de leur vie. Les Objectifs du Millénaire fixés par les dirigeants du monde à la fin du siècle dernier, comme réduire le taux de mortalité maternelle de 3/4 et celui des enfants de moins de 5 ans de 2/3.

Mais si la plupart des organisations travaillent à réduire la mortalité dans les pays en développement, peu est fait pour prévenir des handicaps ou simplement le soigner. On l’oublie souvent, mais le système de santé belge assure à toutes les mamans une grossesse et un accouchement sans danger. On effectue des tests de dépistage sur les bébés, qui sont suivis immédiatement si l’on détecte un handicap ou le risque de développer un handicap. C’est loin d’être le cas dans de nombreux pays en développement. Comment une femme dans les montagnes au Vietnam peut-elle savoir que, pendant sa grossesse, elle doit éviter de manger certains aliments, comment peut-elle être mieux suivie durant sa grossesse et lors de l’accouchement ? Pour chaque femme qui meurt en couches, trente deviennent handicapées.

Handicap International a développé des projets spécifiques en faveur de la santé de la mère et de l'enfant en Asie du Sud-Est et en Afrique centrale. Handicap International ne veut pas seulement réduire la mortalité, mais aussi le nombre de handicaps. Un enfant handicapé doit recevoir les soins de réadaptation nécessaires et doit être accueilli comme membre à part entière de sa communauté.

Pour aller plus loin

HI aide les Vénézuéliens réfugiés en Colombie durant l’épidémie Covid-19
© Coalición LACRMD
Réadaptation Santé Urgence

HI aide les Vénézuéliens réfugiés en Colombie durant l’épidémie Covid-19

Face à la crise du covid-19, HI apporte un soutien aux vénézuéliens réfugiés en Colombie, pays qui compte près d’un million de personnes contaminées. Les conséquences de l’épidémie sont dramatiques.

 

L’importance des services de santé mentale renforcée par la pandémie
P. Meinhardt / HI
Santé

L’importance des services de santé mentale renforcée par la pandémie

Une bonne santé mentale n'est pas seulement l'absence de problèmes, c'est aussi la capacité de mener une vie pleine et créative et la flexibilité nécessaire pour relever les défis de la vie. Malheureusement, beaucoup de facteurs peuvent avoir un impact négatif sur la santé mentale : les conséquences des crises humanitaires, la violence, l’exclusion, un accident… Entretien croisé avec Davide Ziveri et Maximilien Zimmermann, spécialistes de la santé mentale et psychosociale.

Zeina, responsable d’une équipe d’urgence HI à Beyrouth, témoigne de l’ampleur de la catastrophe
© HI
Santé Urgence

Zeina, responsable d’une équipe d’urgence HI à Beyrouth, témoigne de l’ampleur de la catastrophe

 Zeina coordonne une équipe de 25 professionnels de l'urgence à Beyrouth. La situation est pire que ce qu'elle avait imaginé. Voici son récit.