Accès direct au contenu

«Quand la terre a tremblé»

Insertion Réadaptation Urgence
Népal
Dans une série de vidéos, Nirmala, 10 ans raconte ce qu'est devenue sa vie " le jour où l'eau a tremblé" : le séisme, les difficultés de réapprendre à marcher avec une prothèse, le retour à l'école.
Nirmala (à droite de l'image), habillée d'un pull rose vif, dans les bras de son papa, un homme dans la quarantaine, avec barbe et moustache

Dans une série de vidéos, Nirmala, 10 ans raconte ce qu'est devenue sa vie " le jour où l'eau a tremblé" : le séisme, les difficultés de réapprendre à marcher avec une prothèse, le retour à l'école...

Victime du séisme qui a frappé le Népal le 25 avril 2015, Nirmala, 7 ans à l'époque, a dû être amputée. Avec le soutien de Handicap International, elle a suivi des séances de réadaptation et a reçu une prothèse. Aujourd'hui, elle évoque comment une petite fille parvient à surmonter le choc de l'amputation et même à se construire de nouvelles amitiés.

Découvrez la bande annonce et retrouvez tous les épisodes de notre web série

Si le témoignage de Nirmala vous a touché et que vous désirez faire un geste pour permettre à d'autres enfants de remarcher et de se construire un avenir, cliquez ici.

 

Pour aller plus loin

COVID-19 : Les kinés de Handicap International sensibilisent au sujet des mesures d’hygiène à respecter
© Phil Sheppard / Handicap International
Réadaptation Santé Urgence

COVID-19 : Les kinés de Handicap International sensibilisent au sujet des mesures d’hygiène à respecter

Face à la propagation de l’épidémie de Covid-19 dans le monde, les équipes de Handicap International (H.I.) adaptent leurs activités et viennent en aide aux populations à risque. L’association informe notamment les populations locales au sujet des gestes d’hygiène à respecter. Pauline Falipou, experte en réadaptation d’urgence pour H.I., témoigne.

Covid-19 : Handicap International adapte ses actions pour protéger les plus fragiles
© Quinn Neely / HI
Insertion Santé Urgence

Covid-19 : Handicap International adapte ses actions pour protéger les plus fragiles

Sur le terrain, les équipes de Handicap International adaptent leurs activités pour limiter l'expansion du Covid-19. Les modalités d’interventions sont revues. De nouveaux projets sont créés pour protéger les plus vulnérables du virus - les personnes handicapées, les enfants, les femmes et les personnes isolées ou âgées - et d’agir sur les effets de cette crise.

Yémen, toute une génération blessée à vie Mines et autres armes Réadaptation Urgence

Yémen, toute une génération blessée à vie

Depuis le début du conflit au Yémen, Handicap International a pris en charge plus de 3 000 victimes d’armes explosives, dont 850 victimes de mines et de restes explosifs de guerre. Presque tous présentent des handicaps résultant de leurs blessures et auront besoin d’un suivi spécifique à vie. L’association est profondément préoccupée par les obstacles multiples aux interventions humanitaires et à l’accès aux populations. Thomas Hugonnier, directeur des opérations pour l'organisation au Moyen-Orient, témoigne de la situation dans le pays.