Accès direct au contenu

Soigner dans un pays en guerre

Santé Urgence
Soudan du Sud
En 2013, une guerre civile meurtrière a éclaté au Soudan du Sud. Handicap International répond aux conséquences humanitaires désastreuses de cette guerre, notamment dans le domaine de la santé. 
Man met arm in gips in tent in gesprek met mensen van Handicap International

En 2013, une guerre civile meurtrière a éclaté au Soudan du Sud. Handicap International répond aux conséquences humanitaires désastreuses de cette guerre, notamment dans le domaine de la santé. 

Les exactions contre les civils sont nombreuses. Les violences poussent toujours plus de familles sur les routes... Plus de 2 millions de personnes sont soit déplacées, soit réfugiées dans un pays voisin. Présente dans le pays depuis 2006, Handicap International apporte une aide aux personnes touchées. 

Depuis janvier 2014, Handicap International a mis en place des « Relais Handicap et Vulnérabilité ». Il s’agit de mini-centres de santé, dans le camp de déplacés de Juba, la capitale, qui assurent un accès égal aux soins aux plus vulnérables, notamment les personnes handicapées. Les équipes  identifient les besoins, aiguillent le cas échéant les personnes vers des services adaptés. Près de 50.000 familles, parmi lesquelles 7.800 personnes handicapées, ont bénéficié de ces relais. 

Nos équipes distribuent aussi des kits de santé et des produits non-alimentaires, proposent des sessions de réadaptation et de soutien psychosocial.

Des équipes mobiles

En parallèle, Handicap International a mis en place une équipe mobile d’urgence composée de cinq experts en réadaptation et soutien psychosocial. En cas de crise, ces derniers se déplacent à travers le pays pour apporter un soutien technique et matériel aux organisations humanitaires qui le demandent. En septembre dernier, l’équipe est venue appuyer Médecins sans frontières, Save the Children et le Comité international de la Croix-Rouge à la suite de l’explosion d’un camion-citerne près de Maridi, dans le sud du pays, qui a fait près de 200 victimes. En 2015, l’équipe mobile est intervenue à 12 reprises et a traité près de 6.800 familles.

L’équipe mobile d’urgence de Handicap International a également formé près de 165 travailleurs humanitaires à la prise en charge du handicap en situation d’urgence.

Pour aller plus loin

Sous-munitions : des armes faites pour provoquer des massacres
© D. Kremer / HI
Mines et autres armes Urgence

Sous-munitions : des armes faites pour provoquer des massacres

Publié cette semaine, le rapport 2020 de l’Observatoire des sous-munitions révèle que de nouvelles attaques utilisant des armes à sous-munitions ont continué à se produire en Syrie en 2019. Les victimes sont toujours des civils, indique le rapport. Les utilisations récentes dans la guerre Arménie-Azerbaïdjan montrent que le combat pour éradiquer cette arme est loin d'être terminé.

HI aide les Vénézuéliens réfugiés en Colombie durant l’épidémie Covid-19
© Coalición LACRMD
Réadaptation Santé Urgence

HI aide les Vénézuéliens réfugiés en Colombie durant l’épidémie Covid-19

Face à la crise du covid-19, HI apporte un soutien aux vénézuéliens réfugiés en Colombie, pays qui compte près d’un million de personnes contaminées. Les conséquences de l’épidémie sont dramatiques.

 

Guerre dans le Haut-Karabakh : les bombardements sur les zones peuplées doivent cesser
Copyright Google Maps
Mines et autres armes Urgence

Guerre dans le Haut-Karabakh : les bombardements sur les zones peuplées doivent cesser

Alors que les violences se poursuivent dans le Haut-Karabakh, les deux parties au conflit utilisent des armes explosives lourdes dans les zones peuplées, mettant la vie des civils en grave danger.