Accès direct au contenu

Soudan du Sud

Dans cet État fondé en 2011, théâtre d’affrontements armés, HI vient en aide aux Sud-Soudanais qui fuient les combats, en particulier les plus vulnérables. L’association se concentre sur les soins de réadaptation et le soutien psychosocial. En parallèle, elle lutte contre les discriminations auxquelles font face les personnes handicapées.

Des enfants sud-soudanais dans un camp de déplacés de UNMISS à Juba

Des enfants sud-soudanais dans un camp de déplacés de UNMISS à Juba | © Camille Lepage / HI

Actions en cours

HI intervient au Soudan du Sud depuis 2006. L’association met en œuvre des actions d’urgence et de développement visant à améliorer la protection, la qualité de vie et la promotion des droits des personnes vulnérables.

HI dispose de bureaux à Djouba et Yei en Équatoria-Central, à Torit en Équatoria-Oriental et à Bor au Jonglei. L’association déploie également des voltigeurs accueillis dans différentes régions du pays par des partenaires humanitaires.. 

HI met en œuvre différents projets depuis 2006. L’association est progressivement passée d’une dynamique d’urgence et de rapatriement à une approche fondée sur la résilience jusqu’en 2013, avant de recentrer ses activités sur l’action humanitaire en 2014, en fournissant des services de réadaptation, et en intégrant des facteurs liés au handicap, à l’âge, au genre et à la vulnérabilité dans l’ensemble de ses actions. 
 

Domaines d'intervention

ABONNEZ-VOUS
à notre newsletter
et restez informé de nos activités !

Situation du pays

Carte Sud Soudan: présence de HI dans le pays

Le Sud-Soudan est devenu le 54e État africain et l'une des plus jeunes nations du monde lors de la Déclaration d'indépendance en 2011.  Depuis lors, le pays a été confronté à d'importants défis en matière de développement et doit faire face aux répercussions immédiates d'une crise politique violente.

 Le Sud-Soudan sort lentement de cinq années d'instabilité politique et de difficultés économiques marquées par de fortes inégalités, des défaillances institutionnelles et une culture de corruption et d'impunité. Le processus de paix récemment relancé promet d'offrir de nouvelles opportunités en 2019 pour les femmes, les hommes et les enfants du Sud-Soudan.

Nombre d’employés de HI : 95
Date d’ouverture du programme : 2006

S’ensuivent des violences dévastatrices : atrocités, massacres, affrontements intercommunautaires, attaques et enlèvements se multiplient et provoquent la fuite de centaines de milliers de personnes.
Depuis le début des combats en décembre 2013, 1,5 million de Sud-Soudanais ont dû fuir à l’intérieur du pays. Selon le HCR, en juillet 2017, le Soudan du Sud comptait près de 1,8 million de personnes déplacées et plus de 262 560 réfugiés.
HI est présente dans la région depuis 2006, notamment pour améliorer l’accès aux soins des personnes handicapées (en particulier les victimes de mines) et leur intégration dans les initiatives de développement du pays.

Paroles du terrain

COVID-19 - Notre message au Soudan du Sud : "Ne laissez personne derrière ! "
© Dieter Telemans / HI
Prévention Santé Urgence

COVID-19 - Notre message au Soudan du Sud : "Ne laissez personne derrière ! "

Dans la région de Juba, au Soudan du sud, l'équipe de Handicap International a identifié plus de 5 200 personnes handicapées ou très fragiles qui ont besoin d'aide alors que le COVID-19 fait son apparition. La plupart sont des personnes déplacées qui doivent faire face à de nombreux obstacles pour rester à l'abri du virus.

«Notre priorité ? Les plus vulnérables !» Urgence

«Notre priorité ? Les plus vulnérables !»

20 millions de personnes sont victimes d’une crise alimentaire majeure au Soudan du Sud, en Somalie, au Yémen et dans le Nord-Est du Nigéria. Handicap International se mobilise pour faire face à la pire crise humanitaire depuis la Seconde guerre mondiale.
«Monica se relève ! » Réadaptation Santé Urgence

«Monica se relève ! »

Monica, 9 ans, vit dans un camp de déplacés à Yusuf Batil, au Soudan du Sud. L'année dernière, elle a contracté le syndrôme de Guillain-Barré et est devenue paralysée des deux jambes. Grâce au soutien des équipes de Handicap International, aujourd’hui, Monica remarche.