Accès direct au contenu

Sri Lanka: Urgence déplacés

Urgence
Handicap International intervient auprès des personnes déplacées suite au conflit en cours dans le Nord du Sri Lanka. L'association, qui mène des projets de développement dans plusieurs régions du pays, vient en aide aux personnes blessées et handicapées, qui se trouvent dans les hôpitaux ou les nombreux camps de transit.
Sri Lanka: Urgence déplacés

Handicap International intervient auprès des personnes déplacées suite au conflit en cours dans le Nord du Sri Lanka. L'association, qui mène des projets de développement dans plusieurs régions du pays, vient en aide aux personnes blessées et handicapées, qui se trouvent dans les hôpitaux ou les nombreux camps de transit.

Le nombre de personnes déplacées qui arrivent à l'hôpital de Vavuniya, où la section française de Handicap International intervient, ne cesse d'augmenter depuis une dizaine de jours. Les équipes soignantes sont débordées par cette affluence de blessés de tous âges, hommes, femmes et enfants.

Ces nouveaux arrivants, en provenance de zones où se déroulent des combats intenses, étaient privés d'eau et de nourriture depuis des jours. Epuisés, ils sont par ailleurs très marqués par ce qu'ils ont vécu au cours des dernières semaines. Parmi eux, de nombreuses personnes amputées, et d'autres qui devront l'être rapidement, à cause de blessures graves ou de fractures non soignées.

A l'hôpital de Vavuniya, Handicap International coordonne des soins de rééducation post-traumatique pour les blessés, de manière à prévenir la formation de handicaps. Des équipes mobiles de Handicap International pratiquent également ces gestes de réadaptation dans plusieurs camps de transit.

L'association répond également aux besoins immédiats des personnes blessées ou handicapées en termes d'aides à la mobilité. Des fauteuils roulants, des béquilles, des déambulateurs... sont ainsi distribuées directement aux bénéficiaires. L'association fournit aussi des aides spécifiques, comme des lits, des chaussures adaptées...  

Dans cette situation de crise, Handicap International appelle les belligérants au respect des dispositions du Droit international humanitaire et à tout mettre en œuvre pour que les personnes déplacées aient accès aux secours dans les meilleurs délais.

Pour aller plus loin

COVID-19 : Les kinés de Handicap International sensibilisent au sujet des mesures d’hygiène à respecter
© Phil Sheppard / Handicap International
Réadaptation Santé Urgence

COVID-19 : Les kinés de Handicap International sensibilisent au sujet des mesures d’hygiène à respecter

Face à la propagation de l’épidémie de Covid-19 dans le monde, les équipes de Handicap International (H.I.) adaptent leurs activités et viennent en aide aux populations à risque. L’association informe notamment les populations locales au sujet des gestes d’hygiène à respecter. Pauline Falipou, experte en réadaptation d’urgence pour H.I., témoigne.

Covid-19 : Handicap International adapte ses actions pour protéger les plus fragiles
© Quinn Neely / HI
Insertion Santé Urgence

Covid-19 : Handicap International adapte ses actions pour protéger les plus fragiles

Sur le terrain, les équipes de Handicap International adaptent leurs activités pour limiter l'expansion du Covid-19. Les modalités d’interventions sont revues. De nouveaux projets sont créés pour protéger les plus vulnérables du virus - les personnes handicapées, les enfants, les femmes et les personnes isolées ou âgées - et d’agir sur les effets de cette crise.

Yémen, toute une génération blessée à vie Mines et autres armes Réadaptation Urgence

Yémen, toute une génération blessée à vie

Depuis le début du conflit au Yémen, Handicap International a pris en charge plus de 3 000 victimes d’armes explosives, dont 850 victimes de mines et de restes explosifs de guerre. Presque tous présentent des handicaps résultant de leurs blessures et auront besoin d’un suivi spécifique à vie. L’association est profondément préoccupée par les obstacles multiples aux interventions humanitaires et à l’accès aux populations. Thomas Hugonnier, directeur des opérations pour l'organisation au Moyen-Orient, témoigne de la situation dans le pays.