Accès direct au contenu

SYRIE: Soutenez l'intervention humanitaire de Handicap International

Urgence
Syrie
La situation des personnes touchées par le conflit syrien demeure très préoccupante jour après jour. Selon les Nations unies, plus de 120 000 personnes, dont les trois quarts sont des femmes et des enfants, ont fui la Syrie pour se réfugier dans les pays voisins. Selon le HCR , en Jordanie, plus de 33 000 personnes réfugiées ont été enregistrées, plus de 28 000 personnes au Liban. Ces chiffres ne comptent pas les personnes qui ont pu trouver refuge chez des proches et qui ne sont pas référencés par les Nations unies.

Faites un don en ligne

ou faites un versement sur le compte BE80 0000 0000 7777 avec la communication ‘Syrie'

La situation des personnes impactées par le conflit syrien demeure très préoccupante jour après jour. Selon les Nations unies, plus de 120 000 personnes, dont les trois quarts sont des femmes et des enfants, ont fui la Syrie pour se réfugier dans les pays voisins. Selon le HCR (l'Agence des Nations Unies pour les réfugiés), en Jordanie, plus de 33 000 personnes réfugiées ont été enregistrées, plus de 28 000 personnes au Liban. Ces chiffres ne comptent pas les personnes qui ont pu trouver refuge chez des proches et qui ne sont pas référencés par les Nations unies.

Depuis quelques semaines déjà, nos équipes d’urgence sont mobilisées au Liban auprès des personnes réfugiées et des personnes les plus vulnérables (personnes blessées, personnes handicapées, personnes âgées, femmes isolées…), particulièrement pour leur permettre d’avoir accès aux soins dans un contexte très dégradé.

Un projet DVFP (Point relais handicap et vulnérabilité) est mis en place en partenariat avec une association locale pour faciliter la prise en charge des personnes vulnérables.

Nous intervenons également depuis quelques jours en Jordanie auprès des victimes du conflit syrien avec le même objectif : faire en sorte que les plus faibles aient accès à l’aide humanitaire. Avec une association partenaire, nous allons aussi fournir des soins de réadaptation physique, distribuer des aides à la marche (déambulateurs, béquilles…), proposer des séances de soutien psychosocial.

L’intervention de Handicap International sur cette crise est donc axée en faveur de l’amélioration de l’accès aux soins de réadaptation - afin de réduire l’apparition de handicaps permanents – et de la réponse aux besoins spécifiques des personnes les plus vulnérables.

L’association a déployé une équipe d’une dizaine d’expatriés dédiés aux actions d’urgence, dans ces deux pays où elle intervient déjà depuis plusieurs années en menant des actions de développement et de lutte contre les mines.
 

faites un don via le site web de Handicap International 

ou 

faites votre versement sur le compte BE80 0000 0000 7777 avec la communication ‘Syrie’

Pour aller plus loin

COVID-19 : Les kinés de Handicap International sensibilisent au sujet des mesures d’hygiène à respecter
© Phil Sheppard / Handicap International
Réadaptation Santé Urgence

COVID-19 : Les kinés de Handicap International sensibilisent au sujet des mesures d’hygiène à respecter

Face à la propagation de l’épidémie de Covid-19 dans le monde, les équipes de Handicap International (H.I.) adaptent leurs activités et viennent en aide aux populations à risque. L’association informe notamment les populations locales au sujet des gestes d’hygiène à respecter. Pauline Falipou, experte en réadaptation d’urgence pour H.I., témoigne.

Covid-19 : Handicap International adapte ses actions pour protéger les plus fragiles
© Quinn Neely / HI
Insertion Santé Urgence

Covid-19 : Handicap International adapte ses actions pour protéger les plus fragiles

Sur le terrain, les équipes de Handicap International adaptent leurs activités pour limiter l'expansion du Covid-19. Les modalités d’interventions sont revues. De nouveaux projets sont créés pour protéger les plus vulnérables du virus - les personnes handicapées, les enfants, les femmes et les personnes isolées ou âgées - et d’agir sur les effets de cette crise.

Yémen, toute une génération blessée à vie Mines et autres armes Réadaptation Urgence

Yémen, toute une génération blessée à vie

Depuis le début du conflit au Yémen, Handicap International a pris en charge plus de 3 000 victimes d’armes explosives, dont 850 victimes de mines et de restes explosifs de guerre. Presque tous présentent des handicaps résultant de leurs blessures et auront besoin d’un suivi spécifique à vie. L’association est profondément préoccupée par les obstacles multiples aux interventions humanitaires et à l’accès aux populations. Thomas Hugonnier, directeur des opérations pour l'organisation au Moyen-Orient, témoigne de la situation dans le pays.