Goto main content

Un pont aérien humanitaire relie la Belgique et le Congo

Santé Urgence
Belgique République démocratique du Congo

Trois vols humanitaires sont partis le week-end dernier de Belgique et de France à destination de la République démocratique du Congo avec à bord plus de 40 tonnes de matériel et 172 agents humanitaires prêts à s'angager dans la lutte contre le COVID-19. Ce pont aérien humanitaire est un bel exemple de coopération entre plusieurs organisations humanitaires - dont Handicap International - et l'Union Européenne.

Handicap International a envoyé 14 000 masques pour ses équipes au Congo, pour qu'elles puissent travailler en toute sécurité.

Handicap International a envoyé 14 000 masques pour ses équipes au Congo, pour qu'elles puissent travailler en toute sécurité. | © Lukasz Kobus

Au total, plus de 40 tonnes d'équipement essentiel ont été embarquées : équipements de protection, médicaments, équipements pour les hôpitaux, etc. Handicap International a envoyé 14 000 masques à ses équipes au Congo afin qu'elles puissent poursuivre leurs activités en toute sécurité. Les deux vols belges se sont dirigés vers l'ouest et l'est du Congo. Le troisième vol a décollé de Lyon et a atterri à Kinshasa.

"Reprendre l'aide humanitaire dans les meilleurs délais"

"Pendant deux mois, les vols internationaux ont été cloués au sol par la pandémie de Covid-19", explique Manuel Patrouillard, directeur général de Handicap International. "Il est maintenant urgent de reprendre l'acheminement des biens et du personnel humanitaires vers les pays les plus vulnérables. Les restrictions à la circulation, la liberté de mouvement et d'autres mesures ont exacerbé les crises existantes pour les plus vulnérables : ils sont isolés, au chômage, sans ressources et sans accès aux soins de santé. Malgré tous nos efforts pour assurer la continuité de l'aide humanitaire pendant cette période, il y a eu de nombreux obstacles et problèmes d'accès. L'aide humanitaire doit maintenant être reprise le plus rapidement possible".

L'UE prévoit d'autres vols

Les vols humanitaires vers le Congo font partie d'un pont aérien organisé par l'Union européenne depuis début mai pour lutter contre l'impact dramatique de la pandémie de Covid-19 sur les populations les plus vulnérables. Il répond également au besoin urgent de fournir du matériel humanitaire et de renforcer les équipes sur le terrain.

Un premier vol a été organisé le 7 mai dernier de l'aéroport de Lyon vers la République centrafricaine avec 13 tonnes de matériel (médicaments et équipements de protection) à bord. Dans les semaines et les mois à venir, les États membres de l'UE organiseront de nouveaux vols d'aide d'urgence vers des pays affaiblis par de graves crises.

 

Publié le : 14 septembre 2021

Pour aller plus loin

Haïti : Un mois après le séisme
© R.CREWS/ HI
Urgence

Haïti : Un mois après le séisme

Un mois après un tremblement de terre a dévasté le sud-ouest d'Haïti, les besoins humanitaires restent immenses. La catastrophe a fait plus de 2 000 morts et mis 650 000 personnes dans le besoin.

« Tout a changé avec ma blessure »
© P.Poulpiquet/Handicap International
Urgence

« Tout a changé avec ma blessure »

Hozeifa a été blessé en 2016, lors d’un bombardement à Idlib, en Syrie. Désormais paraplégique, il vit dans une tente avec le reste de sa famille au Liban. Handicap International aide Hozeifa à s’adapter à sa nouvelle situation avec des sessions de soutien psychologique et de kinésithérapie.

« J’avais l’impression de vivre un cauchemar »
© P.Poulpiquet/Handicap International
Urgence

« J’avais l’impression de vivre un cauchemar »

Mayada, 48 ans, vient de la banlieue de Damas, en Syrie. En 2014, lorsqu’une bombe est tombée sur sa maison, elle a perdu son mari et sa fille. Elle-même a été blessée et a dû être amputée. Au Liban, où elle est réfugiée depuis deux ans, Mayada a été appareillée d’une prothèse par Handicap International.