Goto main content

DES ROUTES PLUS SÛRES

Les accidents de la route sont actuellement la huitième cause de décès dans le monde. Si rien n’est fait, d’ici 2030, ils deviendront la cinquième cause de décès ([1]). Près de 3500 personnes meurent donc chaque jour sur les routes. Et des dizaines de millions de personnes sont blessées, certaines souffrant de séquelles lourdement invalidantes : paralysies, membres abîmés ou amputés, …

Un sujet bien connu des équipes d’Handicap International, depuis longtemps. Ainsi, en 2000 déjà, l’équipe du projet de kinésithérapie au Laos constatait que 80% des patients ayant besoin d’un traitement de réadaptation avaient eu un accident de la route.

La sécurité routière est donc devenue un thème important des activités de prévention des causes de handicap menées par Handicap international en Asie du Sud-Est (Laos, Vietnam, Cambodge) et plus récemment en Afrique (Bénin).

NOTRE ACTION

  • Sensibilisation : cours de sécurité routière, sensibilisation du grand public, au port du casque, à la conduite en état d’ivresse, …
  • Prise en charge des blessés : mise en place ou amélioration de systèmes de premiers soins sur les lieux d’un accident,
  • Soutien aux autorités pour mettre en place des législations adaptées (ex : rendre le port du casque obligatoire), améliorer les infrastructures routières, …

ENVIE DE SOUTENIR NOS PROJETS ? CLIQUEZ ICI

[1] Source : OMS « Rapport de situation sur la sécurité routière dans le monde – 2013 »

Pour aller plus loin

Il y a encore énormément à faire en matière de santé mentale
©Handicap International
Santé

Il y a encore énormément à faire en matière de santé mentale

Les 5 et 6 octobre, le ministre français des Solidarités et de la Santé, Olivier Véran, et le ministre français de l’Europe et des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, accueilleront à Paris, un Sommet mondial sur la santé mentale intitulé « Mind Our Rights, Now ! ».

Ce sommet réunira des hauts responsables politiques, des organisations internationales, des professionnels de santé, des experts et acteurs de la société civile, mais aussi des fondations et des personnalités issues du milieu académique, avec l’ambition de renforcer la mobilisation internationale en faveur de la santé mentale, de promouvoir le respect des droits et de valoriser les expériences innovantes à l’international.

Maximilien Zimmermann, réfèrent technique Santé mentale et soutien psychologique chez Handicap International, y participera. Il nous parle de son travail au sein de notre ONG et des enjeux de ce sommet. Rencontre.

Irak : un obstacle majeur à la reconstruction du pays
© F. Vergnes/HI
Mines et autres armes

Irak : un obstacle majeur à la reconstruction du pays

Cinq ans après la fin de la guerre en Irak, les communautés sont toujours fracturées, tout comme les bâtiments, les routes et les ponts qui les entourent. Publié aujourd'hui, le rapport de Handicap International, « Reconstruction impossible : Impact de la contamination liée aux engins explosifs sur les populations touchées en Irak », dresse un tableau édifiant de la vie quotidienne des Irakiens, dont certains ont trop peur pour laisser leurs enfants aller à l'école à pied, ou d’autres sont contraints de travailler dans des endroits pollués par des explosifs, poussés par le besoin de gagner leur vie.

HI agit pour l’inclusion des enfants atteints de paralysie cérébrale
© Benoit Almeras / HI
Insertion Prévention Réadaptation Santé

HI agit pour l’inclusion des enfants atteints de paralysie cérébrale

A l’occasion de la Journée mondiale de la Paralysie Cérébrale, le 6 octobre, HI met l’accent sur l’importance de la prise en charge des enfants nés avec ce handicap.