Goto main content

5 dollars pour une mine, combien pour une jambe arrachée ?

Muhammad Ali dit qu’il a eu de la chance, il n’en a « perdu qu’une alors que d’autres se retrouvent à quatre pattes comme des enfants ». En voulant déminer son propre champ, en 1992, Muhammad Ali a sauté sur une Valmara, une mine antipersonnel bondissante d’origine italienne qui lui a arraché la jambe.

Muhammad montre sa prothèse au technicien du centre d'appareillage

Muhammad Ali dit qu’il a eu de la chance, il n’en a « perdu qu’une alors que d’autres se retrouvent à quatre pattes comme des enfants ». En voulant déminer son propre champ, en 1992, Muhammad Ali a sauté sur une Valmara, une mine antipersonnel bondissante d’origine italienne qui lui a arraché la jambe.

La Valmara a une forme amusante avec des petits picots qui attirent souvent les enfants. Elle est destinée à détruire tout ce qui se trouve à 45 cm de hauteur sur un rayon de 20 mètres. Si Muhammad dit qu’il a eu de la chance, c’est parce qu’il sait à quoi il a échappé. Il a 60 ans et il vient depuis 20 ans au KORD pour faire réviser ou changer sa prothèse.

La mine qui lui a arraché la jambe ne coûte pas plus de 5 dollars à fabriquer mais comme tous les restes explosifs de guerre, elle bouleverse la vie de milliers d’Irakiens

Pour aller plus loin

 Le recul dangereux de la Lituanie : abandonner l'interdiction des armes à sous-munitions Mines et autres armes

Le recul dangereux de la Lituanie : abandonner l'interdiction des armes à sous-munitions

La Lituanie prévoit de se retirer de la Convention sur les armes à sous-munitions.

Rapport final Ukraine 12-12 Urgence

Rapport final Ukraine 12-12

Quelle aide les ONG du consortium 12-12 ont-elles fourni après 2 ans de guerre?

Ukraine : Les ONG appellent à protéger les civils contre les bombardements et les tirs d'artillerie dans les zones peuplées Mines et autres armes Urgence

Ukraine : Les ONG appellent à protéger les civils contre les bombardements et les tirs d'artillerie dans les zones peuplées

Depuis le début de l'année, au moins 860 civils ont été tués et 2 580 blessés en Ukraine dans au moins plus de 950 incidents impliquant l'utilisation d'armes explosives à effet étendu dans des zones peuplées.