Accès direct au contenu

Améliorer les chances des enfants handicapés de Kinshasa

Insertion
République démocratique du Congo
« Moteur ! » André Saint-Pierre, un réalisateur canadien, tourne les dernières images d’un feuilleton en deux épisodes qui sera diffusé sur des chaînes de télévision congolaises. L’objectif ? Sensibiliser le grand public à la question délicate de l’école pour les enfants en situation de handicap.
Enfants sur les bancs de l'école à Kinshasa.

« Moteur ! » André Saint-Pierre, un réalisateur canadien, tourne les dernières images d’un feuilleton en deux épisodes qui sera diffusé sur des chaînes de télévision congolaises. L’objectif ? Sensibiliser le grand public à la question délicate de l’école pour les enfants en situation de handicap.

Depuis trois ans déjà, notre organisation s’efforce d’améliorer l’enseignement destiné aux enfants handicapés à Kinshasa. « Nous avons commencé à travailler avec le centre Kikesa, un centre de formation professionnelle pour personnes handicapées, et avec Bon départ, un centre qui accueille les enfants de maternelles et du primaire, handicapés ou non » explique Alain Kikeni, responsable du projet.

L’accessibilité des bâtiments est améliorée, les professeurs reçoivent des formations pour adapter leur enseignement en fonction des spécificités des enfants de la classe.

Alain ajoute : « Depuis le début de cette année, nous travaillons avec 12 autres écoles primaires publiques de Kinshasa. En plus de l’amélioration des infrastructures et de la formation des professeurs, nous avons sensibilisé les autres élèves pour qu’ils accueillent leurs condisciples handicapés le mieux possibles. Et aujourd’hui, ces écoles intègrent des enfants en situation de handicap. »

L’équipe travaille aussi conjointement avec les Comités de réadaptation à base communautaire qui peuvent ainsi référer les enfants handicapés qu’ils identifient au cours de leur travail à l’une des écoles pratiquant l’éducation inclusive.

Handicap International collabore également avec le Ministère de l’Enseignement pour que cette politique d’inclusion soit étendue à l’échelle du pays et que les autorités apportent une réponse concrète à la nécessité de scolariser aussi les enfants handicapés.

Pour aller plus loin

Covid-19 : Handicap International adapte ses actions pour protéger les plus fragiles
© Quinn Neely / HI
Insertion Santé Urgence

Covid-19 : Handicap International adapte ses actions pour protéger les plus fragiles

Sur le terrain, les équipes de Handicap International adaptent leurs activités pour limiter l'expansion du Covid-19. Les modalités d’interventions sont revues. De nouveaux projets sont créés pour protéger les plus vulnérables du virus - les personnes handicapées, les enfants, les femmes et les personnes isolées ou âgées - et d’agir sur les effets de cette crise.

« Avec Olivier, le psychologue de HI, je me sens ‘à l’aise’ »
© Patrick Meinhardt/HI
Réadaptation Santé Urgence

« Avec Olivier, le psychologue de HI, je me sens ‘à l’aise’ »

Héritier, 23 ans, était capitaine d’une équipe de pêcheurs au Sud Kivu (République démocratique du Congo). Attaqué chez lui en pleine nuit, blessé au bras, il suit aujourd’hui des séances avec Noela, kiné de HI, qui l’aide à retrouver l’usage de son bras et de sa main. Il voit aussi Olivier, un psychologue avec qui  il se sent « à l’aise ».

 

" Je suis dure comme une pierre"
HI
Réadaptation

" Je suis dure comme une pierre"

Kisubizo, 10 ans, vit dans l'Est du Congo. Son histoire et celle de sa famille est une vraie tragédie.