Goto main content

Appel à l'aide: les victimes de Gaza ont besoin de vous !

Urgence
La situation à Gaza mène tout droit à une crise humanitaire. Déjà plus de 1.000 personnes ont péri dans le conflit, dont plus de 760 citoyens innocents. 226 enfants et 117 femmes ont déjà perdu la vie en laissant derrière eux leur famille désespérée. Le nombre de morts et de blessés graves s’accroît de jour en jour. Et déjà plus de 215.000 personnes se sont enfuies.

La situation à Gaza mène tout droit à une crise humanitaire. Déjà plus de 1.000 personnes ont péri dans le conflit, dont plus de 760 citoyens innocents. 226 enfants et 117 femmes ont déjà perdu la vie en laissant derrière eux leur famille désespérée. Le nombre de morts et de blessés graves s’accroît de jour en jour. Et déjà plus de 215.000 personnes se sont enfuies.
 
Entre temps, 22 hôpitaux ont été bombardés et le feu a été ouvert sur une école ainsi que sur un centre pour personnes handicapées. Les hôpitaux peinent à faire face à l’afflux de blessés et doivent, par la force des choses, les soigner à même le sol.
 
Les habitants de Gaza souffrent. Les besoins sont énormes.
 
La semaine passée, Handicap International a pu distribuer à l’hôpital Al-Shifa des fauteuils roulants, des béquilles et des matelas anti-escarres. “C’est un premier pas, mais les habitants de Gaza ont encore besoin de beaucoup plus de soins et de matériel”, dit Guillaume Zerr, chef de mission de Handicap International en Palestine.
 
Handicap International est prêt à :

  • envoyer des équipes médicales mobiles pour soigner les victimes chez eux
  • offrir un soutien psychologique à la population traumatisée
  • mettre en place des opérations de dépollution (recherche et destruction de restes explosifs de guerre) à l’issue des opérations militaires

 Aidez-nous s.v.p. à réaliser ces actions. Votre soutien peut réellement sauver des vies.

Merci pour votre aide.

Publié le : 14 septembre 2021

Pour aller plus loin

Haïti : Un mois après le séisme
© R.CREWS/ HI
Urgence

Haïti : Un mois après le séisme

Un mois après un tremblement de terre a dévasté le sud-ouest d'Haïti, les besoins humanitaires restent immenses. La catastrophe a fait plus de 2 000 morts et mis 650 000 personnes dans le besoin.

« Tout a changé avec ma blessure »
© P.Poulpiquet/Handicap International
Urgence

« Tout a changé avec ma blessure »

Hozeifa a été blessé en 2016, lors d’un bombardement à Idlib, en Syrie. Désormais paraplégique, il vit dans une tente avec le reste de sa famille au Liban. Handicap International aide Hozeifa à s’adapter à sa nouvelle situation avec des sessions de soutien psychologique et de kinésithérapie.

« J’avais l’impression de vivre un cauchemar »
© P.Poulpiquet/Handicap International
Urgence

« J’avais l’impression de vivre un cauchemar »

Mayada, 48 ans, vient de la banlieue de Damas, en Syrie. En 2014, lorsqu’une bombe est tombée sur sa maison, elle a perdu son mari et sa fille. Elle-même a été blessée et a dû être amputée. Au Liban, où elle est réfugiée depuis deux ans, Mayada a été appareillée d’une prothèse par Handicap International.