Goto main content

Arrivée en Chine de spécialistes des lésions de la moelle épinière de Handicap International

Réadaptation Urgence
Chine
Handicap International continue à déployer en urgence ses opérations d’aide humanitaire à Chengdu, la capitale de la province chinoise du Sichuan, frappée de plein fouet par le séisme. L’organisation étant déjà présente sur le terrain avant le tremblement de terre, l’équipe a pu intervenir immédiatement.
Erik Weerts - Séisme Chine
Handicap International continue à déployer en urgence ses opérations d’aide humanitaire à Chengdu, la capitale de la province chinoise du Sichuan, frappée de plein fouet par le séisme. L’organisation étant déjà présente sur le terrain avant le tremblement de terre, l’équipe a pu intervenir immédiatement.
 
Depuis le mardi 13 mai, l'organisation est à pied d'œuvre dans les hôpitaux de référence de Chengdu. Handicap International renforce les équipes médicales locales dans les deux principaux centres de référence de la région sinistrée en leur adjoignant des spécialistes de la réadaptation post-traumatique, des lésions de la moelle épinière et des traumatismes crâniens.

Eric Weerts travaille déjà depuis plusieurs année pour Handicap International, plus précisément au Vietnam, pays où l’organisation a ouvert le premier centre de prise en charge des paraplégiques. Dans ce projet, l'accent est mis sur la formation. L'organisation possède en effet une expérience de longue date dans la formation du personnel médical et leur sensibilisation sur la nécessité d'assurer la réadaptation des patients souffrant de lésions spinales. Les connaissances de ce kinésithérapeute spécialisé sont absolument cruciales pour la réadaptation d'un très grand nombre de blessés dans la région touchée par le séisme. “Les patients souffrant de lésions de la moelle épinière décèdent souvent des suites d'une intervention chirurgicale, faute de suivi spécialisé”, déplore Eric Weerts au début de sa mission à Chengdu.
Publié le : 14 septembre 2021

Pour aller plus loin

Haïti : Un mois après le séisme
© R.CREWS/ HI
Urgence

Haïti : Un mois après le séisme

Un mois après un tremblement de terre a dévasté le sud-ouest d'Haïti, les besoins humanitaires restent immenses. La catastrophe a fait plus de 2 000 morts et mis 650 000 personnes dans le besoin.

« Tout a changé avec ma blessure »
© P.Poulpiquet/Handicap International
Urgence

« Tout a changé avec ma blessure »

Hozeifa a été blessé en 2016, lors d’un bombardement à Idlib, en Syrie. Désormais paraplégique, il vit dans une tente avec le reste de sa famille au Liban. Handicap International aide Hozeifa à s’adapter à sa nouvelle situation avec des sessions de soutien psychologique et de kinésithérapie.

« J’avais l’impression de vivre un cauchemar »
© P.Poulpiquet/Handicap International
Urgence

« J’avais l’impression de vivre un cauchemar »

Mayada, 48 ans, vient de la banlieue de Damas, en Syrie. En 2014, lorsqu’une bombe est tombée sur sa maison, elle a perdu son mari et sa fille. Elle-même a été blessée et a dû être amputée. Au Liban, où elle est réfugiée depuis deux ans, Mayada a été appareillée d’une prothèse par Handicap International.