Accès direct au contenu

Chronologie d'Handicap International

1982 : Cambodge
Création officielle de Handicap International pour appareiller les milliers de personnes handicapées à la frontière entre la Thaïlande et le Cambodge.

1984 : Angola
Ouverture d’un atelier d’appareillage et de soins de rééducation en Angola, le premier programme africain de l’association.

1986 : Mozambique
Ouverture du programme Mozambique pendant la guerre civile : assistance aux personnes handicapées dans la province d'Inhambane.

1990 : Roumanie
Intervention dans les orphelinats en Roumanie après la chute du régime de Ceausescu, premier projet de l’association sur le handicap mental.

1992 : Mines
Création de la Campagne internationale pour interdire les mines antipersonnel (ICBL) par Handicap International et cinq autres ONG.

1993 : Balkans
Guerre des les Balkans : Handicap International est l’une des rares ONG à intervenir auprès des populations contrôlées par tous les belligérants.

1994 : Rwanda
Intervention au Rwanda auprès des blessés survivants du génocide et des enfants isolés.
Prix Cristal de la transparence financière.

1996 : Sierra Leone
Intervention en Sierra Leone pour venir en aide aux victimes de la guerre civile.

1997 : Traité d’Ottawa
Signature du Traité d’Ottawa interdisant les mines antipersonnel. À ce titre, Handicap International est co-lauréate du prix Nobel de la paix.

1999 : Sénégal/Kosovo
Éducation aux dangers des mines en Casamance (Sénégal).
Déminage au Kosovo, où Handicap International est nommée coordonnatrice handicap et réadaptation physique.

2001 : Inde
Aide aux victimes du tremblement de terre dans le Gujarat.

2004 : Asie du Sud-Est
Intervention d’urgence en Asie du Sud-Est suite au tsunami du 26 décembre, et poursuite des actions en 2005.

2006 : Nations Unies
Adoption de la Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées, dont Handicap International a fortement contribué à l’élaboration.

2008 : Traité d’Oslo
Signature du Traité d’Oslo interdisant les armes à sous-munitions, pour lequel l’association se battait depuis 2003 au sein d’une coalition internationale

2010 : Haïti/Pakistan

Intervention d’urgence en Haïti suite au séisme du 12 janvier, puis au Pakistan après les inondations dévastatrices en août.

2011 : Libye/Côte d'Ivoire
Intervention d’urgence en Libye et en Côte d’Ivoire suite aux conflits.
Prix humanitaire Conrad Hilton.

2012 :
Handicap International a 30 ans et intervient dans près de 60 pays.
 

Pour aller plus loin

COVID-19 : Les kinés de Handicap International sensibilisent au sujet des mesures d’hygiène à respecter
© Phil Sheppard / Handicap International
Réadaptation Santé Urgence

COVID-19 : Les kinés de Handicap International sensibilisent au sujet des mesures d’hygiène à respecter

Face à la propagation de l’épidémie de Covid-19 dans le monde, les équipes de Handicap International (H.I.) adaptent leurs activités et viennent en aide aux populations à risque. L’association informe notamment les populations locales au sujet des gestes d’hygiène à respecter. Pauline Falipou, experte en réadaptation d’urgence pour H.I., témoigne.

Covid-19 : Handicap International adapte ses actions pour protéger les plus fragiles
© Quinn Neely / HI
Insertion Santé Urgence

Covid-19 : Handicap International adapte ses actions pour protéger les plus fragiles

Sur le terrain, les équipes de Handicap International adaptent leurs activités pour limiter l'expansion du Covid-19. Les modalités d’interventions sont revues. De nouveaux projets sont créés pour protéger les plus vulnérables du virus - les personnes handicapées, les enfants, les femmes et les personnes isolées ou âgées - et d’agir sur les effets de cette crise.

Yémen, toute une génération blessée à vie Mines et autres armes Réadaptation Urgence

Yémen, toute une génération blessée à vie

Depuis le début du conflit au Yémen, Handicap International a pris en charge plus de 3 000 victimes d’armes explosives, dont 850 victimes de mines et de restes explosifs de guerre. Presque tous présentent des handicaps résultant de leurs blessures et auront besoin d’un suivi spécifique à vie. L’association est profondément préoccupée par les obstacles multiples aux interventions humanitaires et à l’accès aux populations. Thomas Hugonnier, directeur des opérations pour l'organisation au Moyen-Orient, témoigne de la situation dans le pays.