Accès direct au contenu

Education inclusive

Insertion
Le Rapport mondial sur le handicap indique que les enfants atteints d’un handicap restent plus souvent à l’écart de l’école que les enfants valides. C’est surtout le cas dans les pays pauvres. Les enfants handicapés cessent aussi plus tôt de fréquenter l’école.
Séance de sensibilisation à Kinshasa.

Le Rapport mondial sur le handicap indique que les enfants atteints d’un handicap restent plus souvent à l’écart de l’école que les enfants valides. C’est surtout le cas dans les pays pauvres. Les enfants handicapés cessent aussi plus tôt de fréquenter l’école.

Le rapport plaide pour un enseignement inclusif – donc ensemble pour les enfants avec et sans handicap – aussi bien dans les villes que dans les campagnes. Grâce à l’enseignement inclusif, on atteint en effet un plus grand nombre d’enfants handicapés. Et le risque d’exclusion sociale est plus faible.

Handicap International aussi plaide pour un enseignement inclusif. L’enfant fréquente alors dans son propre voisinage une école où lui sont donnés les cours qu’il veut et peut suivre. Si nécessaire, l’école prévoit un soutien particulier, comme un accompagnateur pour un enfant sourd, des cours particuliers pour les enfants qui ne parviennent pas à suivre etc. « Une école pour tous » est donc notre objectif.

Dans les pays du Sud, nos équipes sont cependant confrontées à de nombreux obstacles. Ainsi, trouver une manière bien adaptée de prendre en charge les enfants handicapés n’occupe pas nécessairement la place d’honneur dans l’agenda du gouvernement. En outre, les bâtiments scolaires sont rarement accessibles et les écoles qui sont disposées à accueillir des enfants en situation de handicap sont plutôt rares. De plus, les parents n’ont souvent pas les moyens d’envoyer leur enfant à l’école. Ou alors ils ne voient pas pourquoi un enfant handicapé devrait aller à l’école. En tout cas, les préjugés qui existent dans certaines régions à l’égard des personnes handicapées sont à la source du problème.

Actuellement, Handicap International travaille à des projets d’éducation inclusive à Cuba et au Congo. En outre, nous avons encore neuf projets liés à l’enseignement : en Angola, au Burundi, en Chine, en Corée du Nord et au Laos
 

 

Pour plus d'information

Témoignages

Irette à Kinshasa

Education inclusive à Kinshasa

Reportage photo

L'école pour tous à Cuba

Publié le : 20 janvier 2021

Pour aller plus loin

R.D. Congo : le soutien belge fait la différence
© Thomas Freteur/HI
Insertion Prévention Réadaptation Santé

R.D. Congo : le soutien belge fait la différence

La ville de Kinshasa compte aujourd’hui approximativement 12 millions d’habitants, dont près de 300.000 enfants vivant avec un handicap modéré à sévère. Handicap International améliore la qualité de vie des personnes handicapées grâce à différents projets qui doivent beaucoup au soutien belge.

Handicap International lutte contre l'impact de la COVID-19 sur les personnes handicapées
© HI
Insertion Prévention Santé

Handicap International lutte contre l'impact de la COVID-19 sur les personnes handicapées

Alors que nous vivons la deuxième vague de l'épidémie de coronavirus, les équipes de Handicap International restent attentives à l'impact de la pandémie sur les personnes handicapées. Souvent exclues du reste de la société, les effets à long terme de la COVID-19 menacent d'exacerber encore cette exclusion et leur santé.

Education inclusive : besoin de plus de volonté politique
© Nicolas Axelrod-Ruom /HI
Insertion

Education inclusive : besoin de plus de volonté politique

L'égalité d'accès à une éducation de qualité est le quatrième des Objectifs de développement durable, des engagements globaux à atteindre d'ici 2030. À l’occasion de la conférence Educaid, nous avons demandé à Valentina Pomatto, responsable du plaidoyer pour le développement inclusif chez Handicap International, à quel point des progrès ont déjà été réalisés.