Accès direct au contenu

Laos : Paul Magnette chez Handicap International

Mines et autres armes
Laos
Le Ministre belge de la Coopération au développement, Paul Magnette, a rencontré ce matin l’équipe d’Handicap International au Laos. L’occasion de se faire une idée concrète des actions menées par l’ONG.
Paul Magnette chez HI au Laos

Bruxelles, le 6 novembre 2012 –  Le Ministre belge de la Coopération au développement, Paul Magnette, a rencontré ce matin l’équipe d’Handicap International au Laos. L’occasion de se faire une idée concrète des actions menées par l’ONG.

Le Ministre Paul Magnette se trouvait à Vientiane dans le cadre de la 9e rencontre Asie-Europe (ASEM). Il était accompagné d’une délégation comprenant notamment l’Ambassadeur de Belgique en Thaïlande, Monsieur Marc Michielsen. Ils ont été reçus par la directrice des programmes d’Handicap International au Laos, Anne Rouve Khiev. Celle-ci a pu donner un aperçu des projets menés par l’ONG au Laos. Violaine Fourile, responsable des projets liés aux restes explosifs de guerre, a expliqué plus en détails les enjeux et objectifs de ces projets spécifiques. Elle a notamment montré le fonctionnement des détecteurs utilisés par les démineurs.   

A travers le monde, Handicap International a aussi rassemblé des personnes ayant survécu à l’explosion d’armes à sous-munitions. Ceux-ci apportent leur témoignage afin de favoriser la disparition de cette arme. Paul Magnette a pu s’entretenir avec l’un de ces « Ban Advocate » laotiens, Thoummy Silamphan, qui a souligné l’importance de l’aide aux victimes de ces armes.

La discussion s’est poursuivie avec Eric Remacle, expert en sécurité routière, qui a expliqué comment les projets d’Handicap International permettent de faire face à ce qui est aujourd’hui l'une des principales causes de handicap dans la région. Handicap International a profité de l’occasion pour souligner l’importance du soutien belge aux projets menés par l’ONG.

Pour aller plus loin

Rapport 2020 de l’Observatoire des mines : « Le COVID-19 perturbe l'action contre les mines »
© Tannourine / HI
Mines et autres armes

Rapport 2020 de l’Observatoire des mines : « Le COVID-19 perturbe l'action contre les mines »

Le rapport 2020 de l'Observatoire des mines fait état d'un nombre élevé de victimes de mines, la majorité des victimes étant des civils. Mais la pandémie de COVID-19 a entraîné des défis imprévus.

Quand tombe la bombe
© Martin Crep/HI
Mines et autres armes

Quand tombe la bombe

Aujourd'hui, 90% des victimes des bombardements sur les zones densément peuplées sont des civils. Quel est le prix payé par la population lors des conflits aujourd'hui ? Quelles sont les solutions ?

Guerre dans le Haut-Karabakh : les bombardements sur les zones peuplées doivent cesser
Copyright Google Maps
Mines et autres armes Urgence

Guerre dans le Haut-Karabakh : les bombardements sur les zones peuplées doivent cesser

Alors que les violences se poursuivent dans le Haut-Karabakh, les deux parties au conflit utilisent des armes explosives lourdes dans les zones peuplées, mettant la vie des civils en grave danger.