Accès direct au contenu

Le 3 décembre, journée spéciale pour les personnes handicapées du monde entier

Le 3 décembre est une journée particulière pour un milliard de personnes sur la planète. Oui, un milliard ! Car on oublie souvent que 15% de la population mondiale vit avec un handicap…  ce qui nous donne ce chiffre incroyable de un milliard.
Une dame handicapée et l'agent communautaire qui veille à son bien-être à Cuba

Le 3 décembre est une journée particulière pour un milliard de personnes sur la planète. Oui, un milliard ! Car on oublie souvent que 15% de la population mondiale vit avec un handicap…  ce qui nous donne ce chiffre incroyable de un milliard.

Une journée par an pour attirer l’attention sur les difficultés rencontrées par les personnes en situation de handicap dans leur vie quotidienne, ce n’est pas inutile. Mais l’important, c’est aussi de montrer que ces personnes ont une place dans la société, que leur handicap ne les empêche pas d’étudier, de travailler, de mener une ville de famille. Qu’elles ont aussi l’envie et le droit d’aller voter pour élire leurs représentants, de  faire du sport, bref de pouvoir réaliser, elles aussi, les gestes que les personnes valides font tout naturellement.

C’est pourquoi, partout dans le monde, les équipes de Handicap International et leurs partenaires locaux célèbrent cette journée avec différentes activités : concerts, rencontres sportives et manifestations en tout genre pour sensibiliser la population et changer le regard sur les personnes handicapées.

Ce 3 décembre 2012 est encore plus spécial cette année, puisque nous célébrons en même temps le quinzième anniversaire de la signature du Traité d’Ottawa d’interdiction des mines antipersonnel. Ce traité a permis de diminuer le nombre de nouvelles victimes chaque année. Mais on estime à environ 500.000 le nombre total de survivants d’accidents de mine. Des survivants qui doivent apprendre à vivre avec des séquelles lourdement invalidantes : amputation d’un ou plusieurs membres, perte de la vue, de l’ouïe, brûlures… Sans parler du poids du regard de leur famille, de leurs amis, de leurs voisins qui, trop souvent encore, les surprotègent  ou les rejettent.

Pour ces survivants, cette journée du 3 décembre est doublement leur journée !

Pour aller plus loin

Guerre dans le Haut-Karabakh : les bombardements sur les zones peuplées doivent cesser
Copyright Google Maps
Mines et autres armes Urgence

Guerre dans le Haut-Karabakh : les bombardements sur les zones peuplées doivent cesser

Alors que les violences se poursuivent dans le Haut-Karabakh, les deux parties au conflit utilisent des armes explosives lourdes dans les zones peuplées, mettant la vie des civils en grave danger.

L’importance des services de santé mentale renforcée par la pandémie
P. Meinhardt / HI
Santé

L’importance des services de santé mentale renforcée par la pandémie

Une bonne santé mentale n'est pas seulement l'absence de problèmes, c'est aussi la capacité de mener une vie pleine et créative et la flexibilité nécessaire pour relever les défis de la vie. Malheureusement, beaucoup de facteurs peuvent avoir un impact négatif sur la santé mentale : les conséquences des crises humanitaires, la violence, l’exclusion, un accident… Entretien croisé avec Davide Ziveri et Maximilien Zimmermann, spécialistes de la santé mentale et psychosociale.

Handicap International deux fois primée pour ses projets innovants
© HI
Mines et autres armes Réadaptation

Handicap International deux fois primée pour ses projets innovants

Le jeudi 24 septembre, l’Union européenne a distingué Handicap International à deux reprises, par la remise du Prix Horizon du Conseil européen de l'Innovation (E.C) pour "une Aide Humanitaire High-Tech et Durable". Ces récompenses consacrent la volonté de l’association de proposer des solutions concrètes, efficaces et innovantes afin d’améliorer la prise en charge des personnes vulnérables.