Accès direct au contenu

Le cyclone Nargis

Urgence
Handicap International n’est pas opérationnel au Myanmar à ce jour. Toutefois, l’association dispose d’équipes d’experts, disponibles à proximité.
Handicap International n’est pas opérationnel au Myanmar à ce jour. Toutefois, l’association dispose d’équipes d’experts, disponibles à proximité.
« Dans la dévastation actuelle, il est encore trop tôt pour établir avec précision les besoins. L’expérience de situations similaires dans le passé montre toutefois que la réadaptation physique post-opératoire est primordiale pour permettre aux blessés de récupérer pleinement et de jouir d’une vie normale. Sans ce soutien, ces personnes risquent de se retrouver handicapées à vie » explique Marc Joolen, directeur général de la section belge de Handicap International.

Handicap International constitue actuellement une équipe de trois kinésithérapeutes spécialisés dans l’urgence afin de mener une première évaluation des besoins post-opératoires, puis d’intervenir une fois que les besoins auront été établis. Aussitôt que l’équipe aura pu accéder au pays, elle répondra aussi aux besoins spécifiques des personnes handicapées, un groupe souvent négligé dans les secours liés à des catastrophes.

Pour aller plus loin

HI apporte une aide de « premiers secours » à 500 personnes
©Tom Nicholson / HI
Urgence

HI apporte une aide de « premiers secours » à 500 personnes

Les explosions du port de Beyrouth survenues le 4 août dernier, ont impacté de nombreux habitants. Nada Baghdadi, 27 ans, a une grave fracture à la jambe.

 

HI apporte une aide psychologique de « premiers secours » à 500 personnes
©Tom Nicholson / HI
Urgence

HI apporte une aide psychologique de « premiers secours » à 500 personnes

L’explosion du 4 août à Beyrouth a traumatisé toute une population. En deux semaines, les équipes de HI ont apporté une aide psychologique d’urgence à près de 500 personnes.

Zeina, responsable d’une équipe d’urgence HI à Beyrouth, témoigne de l’ampleur de la catastrophe
© HI
Santé Urgence

Zeina, responsable d’une équipe d’urgence HI à Beyrouth, témoigne de l’ampleur de la catastrophe

 Zeina coordonne une équipe de 25 professionnels de l'urgence à Beyrouth. La situation est pire que ce qu'elle avait imaginé. Voici son récit.