Go to main content

Le cyclone Nargis

Urgence
Handicap International n’est pas opérationnel au Myanmar à ce jour. Toutefois, l’association dispose d’équipes d’experts, disponibles à proximité.
Handicap International n’est pas opérationnel au Myanmar à ce jour. Toutefois, l’association dispose d’équipes d’experts, disponibles à proximité.
« Dans la dévastation actuelle, il est encore trop tôt pour établir avec précision les besoins. L’expérience de situations similaires dans le passé montre toutefois que la réadaptation physique post-opératoire est primordiale pour permettre aux blessés de récupérer pleinement et de jouir d’une vie normale. Sans ce soutien, ces personnes risquent de se retrouver handicapées à vie » explique Marc Joolen, directeur général de la section belge de Handicap International.

Handicap International constitue actuellement une équipe de trois kinésithérapeutes spécialisés dans l’urgence afin de mener une première évaluation des besoins post-opératoires, puis d’intervenir une fois que les besoins auront été établis. Aussitôt que l’équipe aura pu accéder au pays, elle répondra aussi aux besoins spécifiques des personnes handicapées, un groupe souvent négligé dans les secours liés à des catastrophes.

Pour aller plus loin

Food for peace : distribution de nourriture au Kasaï
© John Wessels/HI
Urgence

Food for peace : distribution de nourriture au Kasaï

Pendant deux ans, les équipes de Handicap International (H.I.) ont distribué une aide alimentaire à la population du Kasaï, en République démocratique du Congo. Entre le 1er août 2017 e le 31 août 2019, H.I a donné des rations comprenant deux sacs de farine de maïs (27 kg/sac), un sac de haricots, une boîte d'huile et un sac de sel à 92 549 personnes à Demba et Dimbelenge, deux régions de la province du Kasaï.

Handicap International aide les familles qui fuient le Vénézuela
© HI
Urgence

Handicap International aide les familles qui fuient le Vénézuela

La Colombie accueille plus d’un million de Vénézuéliens qui ont quitté leur pays. HI apporte une aide d’urgence à ces populations vulnérables.

Irak : «Au fond de moi, je savais» Réadaptation Urgence

Irak : «Au fond de moi, je savais»

Abdel Rahman a été victime d’un bombardement à Mossoul. Désormais amputé d’une jambe, il vit avec sa famille dans le camp de déplacés de Hasansham. Handicap International (HI) l’accompagne.