Accès direct au contenu

Le marathon des démineurs

Il n’y a pas qu’en Belgique que l’on fait du sport pour Handicap International. Plus d’une trentaine de personnes soutenant le programme de lutte contre les mines, de Handicap International au Liban, participeront au marathon de Beyrouth en courant le parcours de 10 kilomètres le 27 novembre prochain.
L'équipe de démineurs de Handicap International au Liban

Il n’y a pas qu’en Belgique que l’on fait du sport pour Handicap International. Plus d’une trentaine de personnes soutenant le programme de lutte contre les mines, de Handicap International au Liban, participeront au marathon de Beyrouth en courant le parcours de 10 kilomètres le 27 novembre prochain.

Cette course qui traverse la ville leur permettra, outre de répondre à un vrai défi physique, de porter les couleurs de l’association, et de faire connaitre ses missions envers la population. Un stand, installé à l’arrivée, présentera les activités menées pour préserver la vie des familles qui vivent dans les zones polluées par les mines, posées durant les périodes de conflits.

Handicap International, présent au Liban depuis 1992, a participé, entre 2007 et 2010, à la dépollution de zones contaminées principalement par des bombes à sous-munitions au Sud Liban (région de Tyr) et par des restes explosifs de guerre dans le camp palestinien de Nahr el Bared.

Handicap International apporte également un soutien psychologique aux enfants et aux adolescents dans les camps de réfugiés palestiniens. Depuis 2010, Handicap International est la seule ONG menant des activités de déminage humanitaire au Nord Liban, sur des terres contenant des engins explosifs datant de la guerre civile.
 




 

Publié le : 20 janvier 2021

Pour aller plus loin

Visite royale chez Handicap International
Copyright: A. Bertels - HI

Visite royale chez Handicap International

La reine Mathilde s’est rendue mardi matin dans les bureaux de Handicap International à Bruxelles afin de rencontrer le directeur de l’organisation en Belgique, Erwin Telemans, ainsi que plusieurs collaborateurs. Ils ont échangé avec la souveraine sur le fonctionnement, la vision et les futurs projets de l’organisation dans plus de 60 pays, mais également ceux mis en place en 2020 pour venir en aide aux personnes handicapées durant la pandémie.

Malgré le COVID-19, Sreyoun a pu poursuivre ses séances de réadaptation
© HI
Réadaptation Santé

Malgré le COVID-19, Sreyoun a pu poursuivre ses séances de réadaptation

La crise du COVID-19 n’a pas empêché la mère de Sreyoun et l’équipe de Handicap International de trouver des moyens pour aider la petite fille. La mère de Sreyoun est enchantée de voir sa fille s’épanouir.

Madagascar : protéger les plus vulnérables de la COVID-19
© HI
Prévention Santé

Madagascar : protéger les plus vulnérables de la COVID-19

A Madagascar, Handicap International a adapté de nombreux projets pour venir en aide aux personnes handicapées et leur éviter d’être touchés par la pandémie.