Accès direct au contenu

Le marathon des démineurs

Il n’y a pas qu’en Belgique que l’on fait du sport pour Handicap International. Plus d’une trentaine de personnes soutenant le programme de lutte contre les mines, de Handicap International au Liban, participeront au marathon de Beyrouth en courant le parcours de 10 kilomètres le 27 novembre prochain.
L'équipe de démineurs de Handicap International au Liban

Il n’y a pas qu’en Belgique que l’on fait du sport pour Handicap International. Plus d’une trentaine de personnes soutenant le programme de lutte contre les mines, de Handicap International au Liban, participeront au marathon de Beyrouth en courant le parcours de 10 kilomètres le 27 novembre prochain.

Cette course qui traverse la ville leur permettra, outre de répondre à un vrai défi physique, de porter les couleurs de l’association, et de faire connaitre ses missions envers la population. Un stand, installé à l’arrivée, présentera les activités menées pour préserver la vie des familles qui vivent dans les zones polluées par les mines, posées durant les périodes de conflits.

Handicap International, présent au Liban depuis 1992, a participé, entre 2007 et 2010, à la dépollution de zones contaminées principalement par des bombes à sous-munitions au Sud Liban (région de Tyr) et par des restes explosifs de guerre dans le camp palestinien de Nahr el Bared.

Handicap International apporte également un soutien psychologique aux enfants et aux adolescents dans les camps de réfugiés palestiniens. Depuis 2010, Handicap International est la seule ONG menant des activités de déminage humanitaire au Nord Liban, sur des terres contenant des engins explosifs datant de la guerre civile.
 




 

Pour aller plus loin

COVID-19 : Les kinés de Handicap International sensibilisent au sujet des mesures d’hygiène à respecter
© Phil Sheppard / Handicap International
Réadaptation Santé Urgence

COVID-19 : Les kinés de Handicap International sensibilisent au sujet des mesures d’hygiène à respecter

Face à la propagation de l’épidémie de Covid-19 dans le monde, les équipes de Handicap International (H.I.) adaptent leurs activités et viennent en aide aux populations à risque. L’association informe notamment les populations locales au sujet des gestes d’hygiène à respecter. Pauline Falipou, experte en réadaptation d’urgence pour H.I., témoigne.

Covid-19 : Handicap International adapte ses actions pour protéger les plus fragiles
© Quinn Neely / HI
Insertion Santé Urgence

Covid-19 : Handicap International adapte ses actions pour protéger les plus fragiles

Sur le terrain, les équipes de Handicap International adaptent leurs activités pour limiter l'expansion du Covid-19. Les modalités d’interventions sont revues. De nouveaux projets sont créés pour protéger les plus vulnérables du virus - les personnes handicapées, les enfants, les femmes et les personnes isolées ou âgées - et d’agir sur les effets de cette crise.

Yémen, toute une génération blessée à vie Mines et autres armes Réadaptation Urgence

Yémen, toute une génération blessée à vie

Depuis le début du conflit au Yémen, Handicap International a pris en charge plus de 3 000 victimes d’armes explosives, dont 850 victimes de mines et de restes explosifs de guerre. Presque tous présentent des handicaps résultant de leurs blessures et auront besoin d’un suivi spécifique à vie. L’association est profondément préoccupée par les obstacles multiples aux interventions humanitaires et à l’accès aux populations. Thomas Hugonnier, directeur des opérations pour l'organisation au Moyen-Orient, témoigne de la situation dans le pays.