Accès direct au contenu

Avril - Nzuzi, une jeune héroïne différente

Insertion
République démocratique du Congo
Une jeune femme pas comme les autres est mise à l’honneur : Nzuzi. Nzuzi est l’héroïne d’une bande dessinée réalisée pour sensibiliser les enfants de Kinshasa (RD Congo) et leurs parents à la question de l’intégration des enfants handicapés.
image de Nzuzi, la jeune héroïne de la B.D. congolaise

Nzuzi ne peut pas marcher. Mais ses parents se sont battus pour qu’elle puisse aller à l’école, faire des études. Aujourd’hui, Nzuzi est avocate et c’est elle qui soutient sa famille. Une belle histoire ? Oui ! Mais que les responsables du projet d’éducation inclusive à Kinshasa voudraient voir plus souvent devenir réalité. Car Nzuzi est en réalité l’héroïne d’une bande dessinée réalisée en R.D. Congo pour sensibiliser les enfants - et leurs parents - à la question de l’intégration des enfants handicapés.

« Nzuzi, une jeune fille modèle et différente » raconte l’histoire d’une fille qui, née avec handicap moteur, affronte toutes les résistances de la société à son intégration. La bande dessinée évoque ainsi sans aucun tabou différentes situation : les préjugés liés à la sorcellerie, les hésitations de la famille et de l’école quand les parents refusent que leur fille soit inscrite dans un enseignement spécial mais suive une scolarité normale…

Une situation que Alain Kikeni, coordinateur opérationnel et ancien responsable du projet d’éducation inclusive, a lui-même vécu : « Ma soeur a un léger handicap physique et a des difficultés pour marcher. Elle n’a pas pu aller à l’école et a dû suivre une formation de couturière. Mes parents ont cru bien faire, mais peut-être que son destin aurait pu être différent. »

D’où l’importance de sensibiliser les enfants et les parents. L’histoire de Nzuzi est un formidable outil réalisé par Handicap International pour lutter contre la discrimination et pour favoriser l’inclusion des enfants en situation de handicap tant en milieu scolaire que dans la société.

La bande dessinée a donc été diffusée largement dans douze écoles de Kinshasa, avec lesquelles Handicap International travaille en partenariat pour intégrer les enfants handicapés en milieu scolaire. Cet outil se sensibilisation a par ailleurs été bien accueilli par les enseignants et les directeurs des différents établissements. « La notion de l’inclusion de ces enfants dans le milieu scolaire ordinaire n’est pas à l’heure actuelle acquise en RDC. C’est tout le combat du projet éducation inclusive » témoigne l’un d’eux. Avec l’espoir que d’ici quelques années, l’histoire de Nzuzi soit plus qu’une belle histoire.

Lisez ici l'interview d'Alain Kikeni.
 

Pour aller plus loin

Pour la scolarisation de tous les enfants handicapés
© J. Mc Geown / HI
Insertion

Pour la scolarisation de tous les enfants handicapés

Le Rapport mondial sur l’éducation a été publié le 23 juin. Edité par l’UNESCO, il fait le point sur les progrès de l’éducation dans le monde et se concentre, cette année, sur l’inclusion de tous enfants dans le système scolaire, notamment des enfants handicapés. Julia McGeown, référente éducation inclusive de Handicap International, explique les points principaux de ce rapport.

Un pont aérien humanitaire relie la Belgique et le Congo
© Lukasz Kobus
Santé Urgence

Un pont aérien humanitaire relie la Belgique et le Congo

Trois vols humanitaires sont partis le week-end dernier de Belgique et de France à destination de la République démocratique du Congo avec à bord plus de 40 tonnes de matériel et 172 agents humanitaires prêts à s'angager dans la lutte contre le COVID-19. Ce pont aérien humanitaire est un bel exemple de coopération entre plusieurs organisations humanitaires - dont Handicap International - et l'Union Européenne.

Covid-19 : Handicap International adapte ses actions pour protéger les plus fragiles
© Quinn Neely / HI
Insertion Santé Urgence

Covid-19 : Handicap International adapte ses actions pour protéger les plus fragiles

Sur le terrain, les équipes de Handicap International adaptent leurs activités pour limiter l'expansion du Covid-19. Les modalités d’interventions sont revues. De nouveaux projets sont créés pour protéger les plus vulnérables du virus - les personnes handicapées, les enfants, les femmes et les personnes isolées ou âgées - et d’agir sur les effets de cette crise.