Go to main content

Hommage à Camille Lepage

Camille Lepage, photographe de 26 ans, a trouvé la mort au cours d’un reportage en Centrafrique. Son décès a été annoncé  mardi 13 mai par les autorités françaises.
Photo prise par Camille Lepage au Soudan du Sud.

Camille Lepage, photographe de 26 ans, a trouvé la mort au cours d’un reportage en Centrafrique. Son décès a été annoncé  mardi 13 mai par les autorités françaises.

Camille a contribué à faire connaître de nombreuses crises qui affectent le continent africain en proposant ses images aux médias internationaux et en s’engageant aux côtés des organisations humanitaires actives dans les zones de conflits.
En janvier dernier, elle avait effectué un reportage avec Handicap International sur les réfugiés au Soudan du Sud. 

Sa capacité à appréhender la situation des plus vulnérables, tout comme la qualité de son travail, avaient été soulignées par tous ceux qui ont eu l’occasion de la rencontrer.

"Je veux que les spectateurs ressentent ce que les gens vivent", expliquait-elle alors. "J'aimerais qu’ils aient de l’empathie pour eux en tant qu'êtres humains, plutôt qu’ils ne les voient comme un groupe d'Africains de plus, qui souffrent de la guerre, quelque part sur ce continent noir."

Handicap International salue le travail des journalistes et photographes qui, comme Camille Lepage, témoignent de la souffrance des personnes les plus fragiles, dans le cadre de crises oubliées.

A la famille et à aux proches de Camille Lepage, Handicap International adresse ses plus sincères condoléances.

Photoreportage

Découvrez ici le reportage que Camille a réalisé en janvier pour Handicap International, au Soudan du Sud, dans le camp de réfugiés Juba 3.

 

Pour aller plus loin

Une nouvelle victime de mine toutes les heures
© Jaweed Tanveer / HI
Mines et autres armes

Une nouvelle victime de mine toutes les heures

Le rapport 2019 de l'Observatoire des mines a enregistré 6 897 victimes de mines en 2018, soit presque une nouvelle victime toutes les heures !

Arrêter les bombardements en zones peuplées, c'est pour bientôt ?
© Handicap International
Mines et autres armes

Arrêter les bombardements en zones peuplées, c'est pour bientôt ?

Voilà déjà cinq ans que Handicap International alerte le grand public et les dirigeants du monde entier sur les ravages causés par l’utilisation des armes explosives en zone peuplée. Alma Al-Osta, responsable du plaidoyer sur le désarmement, nous explique pourquoi ce combat est important.

Première mondiale belge : des drones détecteurs de mines
X. Depreytere - H.I.
Mines et autres armes

Première mondiale belge : des drones détecteurs de mines

Handicap International et son partenaire Mobility Robotics ont pour la première fois localisé des mines sous terre à l’aide de drones munis de caméras infrarouges. Expérimentée au Tchad depuis février cette technologie devrait permettre, à terme, de réduire considérablement la durée des opérations de déminage et de sécuriser davantage le travail des démineurs. Une avancée majeure et révolutionnaire pour les acteurs du déminage !