Accès direct au contenu

Myanmar, un an après le cyclone

Urgence
Bruxelles, le 02 mai 2009 - Le cyclone Nargis a frappé le Myanmar le 2 mai 2008, dévastant une part importante du delta de l'Irrawaddy. Les bilans estiment à 130.000 le nombre de personnes décédées ou disparues. Un an plus tard, Handicap International Belgique clôture ses projets sur place. Les actions menées ont permis d’améliorer la prise en charge des patients et  de favoriser des activités génératrices de revenus pour les personnes handicapées.
Cyclone Nargis, Myanmar

Une vie décente pour les personnes handicapées victimes de Nargis

Bruxelles, le 02 mai 2009 - Le cyclone Nargis a frappé le Myanmar le 2 mai 2008, dévastant une part importante du delta de l'Irrawaddy. Les bilans estiment à 130.000 le nombre de personnes décédées ou disparues. Un an plus tard, Handicap International Belgique clôture ses projets sur place. Les actions menées ont permis d’améliorer la prise en charge des patients et  de favoriser des activités génératrices de revenus pour les personnes handicapées.

En juin, Handicap International a reçu l'autorisation de mener sur place une mission d'évaluation des besoins. Le projet élaboré après cette mission anticipait des problèmes de malnutrition prédits par la plupart des acteurs travaillant au Myanmar et prévoyait, pour y faire face, un projet de kinésithérapie respiratoire.

Heureusement, la famine annoncée ne s’est pas produite. En septembre, Handicap International a donc réorienté ses projets pour s’ajuster aux besoins de la population. Toutes deux présentes sur place, les sections belges et françaises de l’organisation ont alors choisi de collaborer pour mettre en place un nouveau projet en partenariat avec l’association PMI. La section belge de Handicap International a donné des formations en kinésithérapie aux kinésithérapeutes de PMI et à des kinés recrutés localement par la section française, cette dernière se chargeant des aspects de kinésithérapie et de soutien psychosocial du projet.

Handicap International Belgique a par ailleurs aidé à la transformation de l’espace de vie des personnes handicapées, facilitant par exemple l’accessibilité des maisons et des chemins. Nous avons également soutenu des activités génératrices de revenus pour les personnes handicapées et leur famille en apportant un support très concret afin de permettre à ces personnes de retrouver des moyens de subsistance.

Pour aller plus loin

Journée mondiale des réfugiés : les réfugiés handicapés davantage victimes de la violence et du rejet
Copyright HI
Urgence

Journée mondiale des réfugiés : les réfugiés handicapés davantage victimes de la violence et du rejet

À l’occasion de la Journée mondiale des réfugiés, le 20 juin, Handicap International sort son nouveau rapport « COVID-19 dans le contexte humanitaire : pas d'excuses pour ne laisser personnes de côté » afin d’attirer l’attention sur les difficultées recontrées par les réfugiés et déplacés handicapés suite à la crise.

 Covid-19 : une situation alarmante en Asie du Sud
© HI
Prévention Santé Urgence

Covid-19 : une situation alarmante en Asie du Sud

Handicap International intervient au Bangladesh, en Inde et au Pakistan, où l'évolution de l'épidémie de coronavirus est particulièrement inquiétante.

B-SAFE, une réponse globale à la crise du COVID-19
© Handicap International
Urgence

B-SAFE, une réponse globale à la crise du COVID-19

Là-bas comme ici, la crise COVID-19 touche les plus vulnérables et aggrave les situations déjà problématiques. Pour répondre à cette crise et aux besoins des plus vulnérables Handicap International a mis en place une réponse globale, B-SAFE.