Goto main content

Supertyphon Haiyan : Handicap International envoie une équipe d’urgence aux Philippines

Urgence
Philippines
Compte tenu de l'ampleur de la catastrophe qui frappe les Philippines, Handicap International a envoyé lundi une équipe de spécialistes de l'urgence, qui viendront renforcer les personnels de l'association déjà sur place. L'objectif est de prendre en charge les personnes plus vulnérables (personnes handicapées, personnes âgées, enfants…), dont la situation est particulièrement précaire dans ce type de circonstances.

Compte tenu de l'ampleur de la catastrophe qui frappe les Philippines, Handicap International a envoyé lundi une équipe de spécialistes de l'urgence, qui viendront renforcer les personnels de l'association déjà sur place. L'objectif est de prendre en charge les personnes plus vulnérables (personnes handicapées, personnes âgées, enfants…), dont la situation est particulièrement précaire dans ce type de circonstances.

L’équipe de Handicap International aux Philippines est prête à partir sur la zone la plus touchée par le cyclone pour faire une évaluation des besoins, et une équipe de trois spécialistes des urgences humanitaires quitte la France lundi pour les rejoindre.

« Comme la plupart des autres ONG, nous n’avons malheureusement  pas encore pu nous rendre dans les zones les plus touchées, » déclare Edith van Wijngaarden, directrice du programme Handicap International dans le pays.  « Trois jours après la catastrophe, seuls les vols militaires peuvent atterrir à Tacloban, la ville du centre du pays parmi les plus sévèrement touchées. Mais il est important que l’équipe d’urgence de Handicap International soit là le plus tôt possible, pour veiller à ce que les personnes très vulnérables ne soient pas oubliées. »

Dans ce genre de contexte, les personnes handicapées, les personnes âgées et les autres groupes vulnérables sont encore plus fragilisés. La réponse d’urgence de l’association devrait permettre d’identifier les personnes vulnérables, de leur faciliter l’accès à l’aide humanitaire, de couvrir leurs besoins spécifiques (béquilles, fauteuils roulants, etc.) et de contribuer aux soins de réadaptation pour les personnes handicapées et blessées.  

Handicap International, présente aux Philippines depuis 1985, intervient dans plusieurs zones du pays, sur des programmes de développement, et de réduction des risques. Ce dernier type d'action est destiné à prévenir les conséquences des catastrophes naturelles en mettant en place des plans de contingence, des processus d'évacuation. L'association avait également mobilisé ses équipes d’urgence ces dernières années, après le passage de différents cyclones et peut donc compter sur une grande expérience dans ce domaine.

Pour soutenir les victimes du typhon, faites un don sur le compte BE80 0000 0000 7777 (communication: "Philippines") ou en cliquant ici.

Publié le : 14 septembre 2021

Pour aller plus loin

Haïti : Un mois après le séisme
© R.CREWS/ HI
Urgence

Haïti : Un mois après le séisme

Un mois après un tremblement de terre a dévasté le sud-ouest d'Haïti, les besoins humanitaires restent immenses. La catastrophe a fait plus de 2 000 morts et mis 650 000 personnes dans le besoin.

« Tout a changé avec ma blessure »
© P.Poulpiquet/Handicap International
Urgence

« Tout a changé avec ma blessure »

Hozeifa a été blessé en 2016, lors d’un bombardement à Idlib, en Syrie. Désormais paraplégique, il vit dans une tente avec le reste de sa famille au Liban. Handicap International aide Hozeifa à s’adapter à sa nouvelle situation avec des sessions de soutien psychologique et de kinésithérapie.

« J’avais l’impression de vivre un cauchemar »
© P.Poulpiquet/Handicap International
Urgence

« J’avais l’impression de vivre un cauchemar »

Mayada, 48 ans, vient de la banlieue de Damas, en Syrie. En 2014, lorsqu’une bombe est tombée sur sa maison, elle a perdu son mari et sa fille. Elle-même a été blessée et a dû être amputée. Au Liban, où elle est réfugiée depuis deux ans, Mayada a été appareillée d’une prothèse par Handicap International.