Actualités

Channa : un pas vers l'avenir

Channa, petite fille cambodgienne, et une amie, toutes deux en uniforme d'écolière - chemise blanche et jupe bleue- sur la route de l'école, sur un chemin de terre

Un peu timide au début, le sourire de Channa, 8 ans, s’étire puis  vient illuminer son visage, laissant l’esprit joueur de la fillette apparaître. Mais entre deux rires, le sérieux reprend  facilement le dessus. C’est que la vie de la petite fille née avec une seule jambe, n’est pas un long fleuve tranquille… 

Samadou a franchi tous les obstacles pour aller à l'école

Samadou à l'école, montre son ardoise avec des calculs. Une enseignante itinérante est assise à côté de lui.

Samadou est un garçon de 7 ans plein d'énergie qui vit à Tenkodogo, au Burkina Faso. Il est né avec une jambe plus courte que l'autre. Son histoire illustre les obstacles qu’il faut lever pour permettre l’accès à l’école.

Jemerson : surmonter l'accident

Jemerson, jeune Colombien de 13 ans, assis en classe, un cahier devant lui. Il est amputé de la main gauche.

Jemerson a 13 ans et vit en Colombie. Aujourd'hui, il est retourné à l'école mais il lui a fallu du temps et de l'aide pour surmonter l'accident dans lequel il a perdu sa main.

A pieds nus vers Saint-Jacques-de-Compostelle !

Les jambes de Christian, marchant à pied nus sur un sentier de forêt

Parcourir plus de 2300 km à pieds nus ? C’est le défi de Christian Pinon qui prendra le départ depuis son domicile à Court-Saint-Etienne, le dimanche 5 août pour faire le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle durant 3 mois.

Traité d'interdiction des armes à sous-munitions : le bilan, 8 ans après

Un jeune homme amputé de la main gauche appuyé sur le mur de sa maison. A l'arrière-plan, sa femme tenant leur bébé dans les bras.

Le 1er août 2010, la Convention d'Oslo interdisant l'emploi, la production, le stockage et le transfert des armes à sous-munitions entrait en vigueur. Malgré le succès de la convention, qui a été signée par 119 pays, les victimes des armes à sous-munitions ont doublé ces dernières années.

Pluies torrentielles au Bangladesh : les réfugiés Rohingyas touchés

Une route près du camp de Kutupalong inondée. Des personnes ont de l'eau jusqu'aux cuisses

Les pluies torrentielles de la mousson au Bangladesh causent des inondations et des glissements de terrain depuis le mois de juin. Les réfugiés Rohingya sont particulièrement affectés.

Gaza : des frappes aériennes endommagent les locaux d’une organisation partenaire

L'intérieur d'une salle de classe endommagée : les fenêtres sont brisées, il y a des débris de verre au sol, le platras se détache du plafond, des bancs sont renversés

Une des organisations partenaires de Handicap International à Gaza a vu son travail perturbé suite à des dommages causés par des frappes aériennes à proximité de ses locaux.

Gaza : “ Nous ne pourrons pas tenir longtemps "

Deux jeunes enfants debout à côté du lit où est allongé Mohammed, leur papa

Handicap International (HI) soigne des centaines de victimes de la violence à Gaza. Les blessés et leur famille essayent de s'adapter à leur nouvelle situation, qui leur pose de sérieux défis.

Mossoul, ville piégée par les mines et les bombes

Un agent de sensibilisation de HI montre un poster avec des photos de mines à des personnes assises dans le bus qui doit les ramener à Mossoul

Un an après la libération de Mossoul, 8 millions de tonnes de restes explosifs  piègent encore la ville. Tandis que des milliers de blessés tentent aujourd’hui de se soigner et que plus de 300 000  déplacés survivent toujours dans les camps et les communautés, Mossoul, piégée par les restes explosifs de guerre, est une bombe à retardement.

Un espace de jeu pour briser les barrières

des écolières portant une tunique verte jouent, à deux debout sur une balançoire, un grand sourire sur le visage

Handicap International (HI) et la Fondation IKEA ont construit et ont officiellement inauguré la toute première aire de jeu de la région de Teknaf, au Bangladesh. Depuis lors, le site est toujours rempli d’enfants. « Les besoins étaient grands en raison du manque de place. Les enfants peuvent désormais évoluer dans un monde différent, sûr et adapté. »

Pages