Accès direct au contenu

Direction générale de la Coopération au Développement de la Belgique

La Coopération belge finance certains projets de Handicap International répartis sur dix pays (RDC, Rwanda, Burundi, Haïti, Bénin, Bolivie, Colombie, Cuba, Cambodge et Laos).

Initiative internationale pour la transparence de l’aide (IATI)

Les pays en développement sont confrontés à de grandes difficultés pour accéder à des informations actualisée sur l’aide au développement et humanitaire ; informations cruciales pour planifier et gérer efficacement ces ressources. De plus, les citoyens des pays en développement et des pays donateurs ne disposent pas des informations dont ils ont besoin pour tenir leurs gouvernements responsables de l’utilisation de ces ressources.

L’Initiative Internationale pour la transparence de l’Aide (IATI) vise à relever ces défis en facilitant l’accès, l’utilisation et la compréhension de l’information sur les dépenses de l’aide tant de développement qu’humanitaire.

IATI rassemble des pays tant donateurs, dont la Belgique depuis 2012, que bénéficiaires, des organisations de la société civile et d’autres experts qui s’engagent à travailler ensemble pour  améliorer la transparence de l’aide et accroitre leur efficacité dans la lutte contre la pauvreté.

Vous trouverez donc via ces liens les informations concernant l’aide apportée par la Coopération au Développement Belge à Handicap International Belgique sous le financement de l’accord-cadre quinquennal 2017-2021 « Vivre Debout : Pour une société qui prévient les handicaps évitables, pour une société pour tous où les personnes handicapées jouissent de leurs droits », réparti sur dix pays (RDC, Rwanda, Burundi, Haïti, Bénin, Bolivie, Colombie, Cuba, Cambodge et Laos).

Evaluations externes

Les évaluations menées sont des évaluations indépendantes qui permettent à Handicap International Belgique de suivre ses interventions, d’en tirer des leçons et de rendre des comptes aux bailleurs institutionnels/donateurs.

Les rapports d’évaluations et leurs réponses managériales publiés portent donc sur les interventions de Handicap International Belgique effectuées lors du programme quinquennal 2017-2021 « Vivre Debout : Pour une société qui prévient les handicaps évitables, pour une société pour tous où les personnes handicapées jouissent de leurs droits »,  subventionné par la Coopération au Développement belge.

Cambodge

Il s’agit d’une évaluation finale en raison de la fin du projet « faire face aux  défis de la réadaptation fonctionnelle sous une gestion publique » qui a duré 3 ans (2014-2017) à Kampong Cham au Cambodge. Deux objectifs ont été identifiés et atteints :

  • faire une évaluation éclairée sur la performance du projet afin de fournir des informations suffisantes concernant sa pertinence, efficacité, efficience, qualité, impact et durabilité ;
  • fournir des recommandations.

Les termes de référence de cette évaluation se trouvent en annexe du document reprenant l’évaluation finale. De plus, vous pouvez cliquer ici pour lire la réponse managériale de Handicap International face à cette évaluation. Cliquez ici pour lire les termes de référence de cette évaluation.

Colombie

Il s’agit de l’évaluation des deux phases du programme de l’insertion économique pour les personnes vulnérables, en particulier les personnes avec un handicap en Colombie entre 2014 et 2017..L’objectif de cette évaluation était d’identifier les réalisations de ce programme, ses réussites et ses difficultés, et d’en ressortir des recommandations qui sont prises en compte dans notre réponse managériale.
Cliquez ici pour lire les termes de référence de cette évaluation

Laos

Il s’agit de l’évaluation du programme de développement de la petite enfance et de réadaptation mis en place depuis 2014. L’objectif de cette évaluation était d’identifier les réalisations de ce programme, ses réussites et ses difficultés, et d’en ressortir des recommandations qui sont prises en compte dans notre réponse managériale.
Cliquez ici pour lire les termes de référence de cette évaluation

R.D. Congo

Il s’agit de l’évaluation intermédiaire externe du programme en RDC qui a porté sur l’appréciation des cadres méthodologiques définis à chacun des 4 projets ainsi que l’efficacité du programme, sur la proposition d’éventuelles réorientations afin d’améliorer d’une part l’efficacité des projets, d’autre part leur impact et leur pérennité et d’apprécier l’approche communautaire retenue par HI, son efficacité, sa pertinence et l’analyser au regard de la pérennité du programme. La mission de l’évaluation intermédiaire a cherché à identifier pour chacun des quatre projets les forces et les faiblesses et proposer des recommandations. Un regard spécifique été porté sur la question du partenariat. Les approches partenariale  et communautaire mises en œuvre ont été questionnées. La sensibilité handicap, genre et âge  a fait partie des sujets examinés par les évaluateurs lors de leur mission.

Une réponse managériale de suivi des recommandations en ressort.  

Cliquez ici pour lire les termes de référence de cette évaluation.

Rwanda

Il s’agit de l’évaluation intermédiaire externe du programme au Rwanda qui a porté sur l’efficacité, l’efficience, l’impact et la durabilité des actions de chaque objectif spécifique. Elle a fait également une analyse sur la mise en œuvre d’actions liées aux thèmes transversaux (genre, environnement, innovation / digitalisation, accessibilité de tous) et les critères de participation, coopération et redevabilité extraits du Référentiel Qualité de HI. Ladite évaluation relate, en outre, les actions de synergies et complémentarités avec les acteurs belges et d’autres intervenants en rapport avec les thématiques et secteurs où HI participe. Il s’agissait également de proposer des orientations et priorités quant aux axes et cibles d’intervention pour la phase 2022-2026. Une réponse managériale de suivi des recommandations en ressort.  

Cliquez ici pour lire les termes de référence de cette évaluation.